Articles

Et si on repensait l’asthme ?

publié le 12/05/2017 à 00:00
Et si on repensait l’asthme ?

L’asthme, c’est selon l’OMS environ 4 millions de personnes touchées rien que dans notre pays, dont un quart d’enfants et d’adolescents. Chaque jour, en France, 7 personnes en meurent. Et pourtant, les causes de cette maladie resteraient mystérieuses, hormis pour Jacques Gesret, qui a consacré sa vie à cette cause.


Beaucoup de préjugés

Certaines personnes peuvent avoir des problèmes pour respirer, cela peut venir de certains champignons par exemple. L’asthme est un autre problème, qui selon Mr Gesret, est essentiellement mécanique.

En ce sens, Jacques Gesret a donné une explication, et surtout des résultats qui vont à l’encontre de toutes les théories antérieures, hormis une opération chirurgicale inventée par Freund.

C’est que Jacques Gesret, a vu son propre enfant succomber de la maladie, et il a décidé, depuis quarante ans de consacrer sa vie à ce problème. Ses conclusions sont édifiantes, très éloignées des théories antérieures. Par exemple dans l’entre-deux-guerres, on soupçonnait des allergies liées à la vie avec les animaux ; aujourd’hui, on incrimine d’autres allergies. Et si ça n’avait rien à voir avec ça ?

Des luxations costales

L’asthme est essentiellement une incapacité non à inspirer mais à expirer. Elle dépendrait de petites luxations costales. Mais Il existe une autre forme d’asthme, qu’il appelle faux asthme, relatif à un réflexe de la gorge, du pharynx plus exactement.

L’une et l’autre pathologie peuvent être résolues par des séances de mobilisation ostéo-articulaire.

Elles exigent une certaine habileté, donc nous vous recommandons de vous adresser à un spécialiste agréé de la méthode Gesret. Pour plus d’information vous pouvez vous rendre sur le site.

Une crise d’asthme véritable, pour sa part, peut être évitée par une forte pression sous l’aisselle gauche dans la plupart des cas (sous la droite dans un cas sur vingt). Toutefois, cette méthode d’urgence, appelée le point d’arrêt, ne permet pas un traitement de fond.

Se réaligner et éviter les baskets

Le principal problème lié à l’asthme, selon Jacques Gesret, dépend d’un alignement de la cage thoracique et du corps en général.

Le mauvais alignement de notre corps provoquerait ainsi un dysfonctionnement de la respiration qui peut devenir handicapant, mortel même. A s’assoir ou à marcher dyssymétriquement, on ne risque donc pas que des problèmes de dos. 

Depuis quarante ans, on assiste une recrudescence vertigineuse de l’asthme partout dans le monde. Jacques Gesret a imputé cette épidémie à la mode des baskets et des tennis, à la faiblesse de leurs talons qui n’amortissent pas le poids du corps, et plus encore à l’asymétrie des semelles, qui s’aggrave avec l’usure. 

Le port de charges lourdes, comme les cartables et les sacs d’écoliers qui peuvent atteindre les vingt kilos, ne fait qu’amplifier le problème. Lequel doit être traité dans son principe même, mécanique. Car aucun traitement chimique ne remet des os en place.


Gary Laski  

 


Trouver un thérapeute en Méthode Gesret® près de chez moi