Articles

Mystérieux yoga

publié le 12/06/2017 à 00:00
Mystérieux yoga

Le 27 mai dernier ont eu lieu les 24e assises du Yoga en France, à Troyes. Cela fait un demi-siècle maintenant que cette discipline s’est implantée dans notre pays. Pourtant, elle reste encore mystérieuse pour beaucoup de nos compatriotes. Confondue avec l’hindouisme, dont elle partage l’ancienneté millénaire, elle n’exige néanmoins aucune adhésion spirituelle. Car le yoga est avant tout une discipline d’union du corps et de l’esprit, et non une foi.


Un peu d’histoire

Au commencement, il y eut l’invasion de l’Inde, au IIIe millénaire avant J.C. Les envahisseurs s’établirent dans le nord du sous-continent, et imposèrent leur culture. De celle-ci furent issus les grands textes fondateurs de la religion hindouiste actuelle, dont le Mahabharata, l’Iliade indienne, et en particulier le chapitre intitulé Bhagavad-Gîta, qui est un manuel spirituel à lui tout seul. C’est de lui dont le yoga s’inspire.

Toutefois, si le yoga est en accord avec la spiritualité hindouiste, il reste une branche à part. Il ne s’agit pas d’adhérer au syncrétisme hindou, moins encore de pratiquer des offrandes. Le yoga consiste avant tout à réaliser l’union entre l’âme et le corps par des pratiques gymnastiques et méditatives, et ce, quelles que soient les croyances de l’adepte, son état de forme ou de conscience.

L’Europe apprend l’existence du yoga avec l’expédition qu’Alexandre le Grand (-336/-323), le plus célèbre conquérant de l’Antiquité occidentale, entreprit jusqu’à l’Indus. A l’époque, les savants Grecs qu’il a emmenés avec lui, sont pour le moins étonnés par ceux qu’ils appellent les gymnosophistes. L’inventeur de la philosophie sceptique, Pyrrhon d’Elis, aurait étudié parmi eux.

Au XVIe siècle, les Jésuites redécouvrent l’Inde, et se mettent à traduire les grands textes de cette civilisation que l’on commence à mieux connaître, même si ses subtilités échappent au grand public. Il fallut attendre l’entre-deux-guerres, la généralisation de l’avion et du train, pour que le yoga devînt accessible à l’occident, puis s’y implante après-guerre à la faveur d’un regain d’intérêt pour l’orient.   

Pratiquer le yoga

Le yoga est une discipline excellente pour se maintenir en forme. Il permet également d’atteindre à une certaine forme de sérénité, puisqu’il implique une part méditative.

Car dans le yoga, il s’agit avant tout de comprendre qu’esprit et matière sont deux faces d’une même médaille, notre corps. Nous sentons aussi avec notre esprit, et nous réfléchissons aussi avec notre corps. De la sensation à l’idée, et même dans la pensée apparemment abstraite, pensée et chair sont intimement liés. La santé de l’une dépend de la santé de l’autre.

Le yoga consiste dans une série d’exercices dont certains sont extrêmement simples, d’autres plus complexes. Il n’y a pas de compétition, pas d’attente autre que de préserver sa forme et d’atteindre à un certain équilibre entre corps et esprit, à partir duquel le bien-être peut être entrevu. Il n’y a pas de niveau technique à atteindre, et si notre forme ou notre souplesse semblent nous avoir abandonnés, l’essentiel est de pratiquer, non de parvenir à une performance.

Si vous habitez dans une grande ville, il est plutôt simple de trouver des cours de yoga. Les séances collectives sont abordables, même si cette discipline a encore la réputation de n’être pas à portée de tous les portefeuilles. Les salles de sport, les universités, et certaines écoles en permettent la pratique à des prix très raisonnables. Sinon, vous pouvez consulter notre annuaire, pour trouver les praticiens et les cours qui vous sont les plus accessibles, financièrement et géographiquement.


Gary Laski    
 


Trouver un thérapeute en Yoga près de chez moi