Articles

Biorésonance : mettez votre corps au diapason

publié le 13/11/2017 à 00:00
Biorésonance : mettez votre corps au diapason

Et si la santé n’était qu’une question de fréquences ? C’est en somme le principe qui fonde la biorésonance, une thérapie alternative consistant dans le rééquilibrage de l’organisme par l’harmonisation des fréquences internes de notre corps.


Biorésonance : un principe thérapeutique original

Nous avons eu le bonheur de vous parler, il y a quelques mois, de la thérapie quantique. Celle-ci est fondée sur un diagnostic, que permettent certaines machines, dont le but est de repérer les anomalies énergétiques à l’origine de certains de nos maux.

Le rapport avec la physique quantique est ténu, mais réel. La mécanique quantique vise à établir ce qui se passe dans la matière à un niveau si microscopique, que ce sont les circonstances d’observation qui font l’observation elle-même, tant ce qui se produit est insaisissable.

Que voit-on si nous regardons au plus profond de notre corps ? Des rapports énergétiques, des transferts, des communications. La médecine quantique part du principe que les ondes qu’émet notre corps sont des communications entre nos cellules, des rapports que notre corps a à lui-même, indépendamment du pouvoir de commandement de notre cerveau.

De fait, la biorésonance, branche de la médecine quantique, estime que nous soigner implique de rétablir l’harmonie des ondes dans notre corps, cette communication interne insaisissable sans l’aide de machines. Il se trouve que certaines machines permettant de diagnostiquer les déséquilibres énergétiques se trouvent agréées par l’union européenne.

La biorésonance est-elle à la portée de tous ?

De plus en plus d’entreprises proposent des appareils permettant de se soigner en harmonisant les ondes d’une partie du corps. Et les thérapeutes spécialisés dans la biorésonance commencent à faire parler d’eux.

A quoi ce succès est-il dû ?

D’une part, au manque de réponse que la médecine allopathique est capable de fournir au public sur les causes des maladies, notamment chez les populations occidentales vieillissantes.

Bien sûr, à mesure que notre corps avance en âge, les dysfonctionnements sont plus fréquents, quand ils ne sont pas légion. La biorésonance permet de donner une explication à tant de nos maux qui surviennent sans cause apparente. De plus, elle reste dans l’optique de l’ancienne médecine occidentale, pour laquelle la santé demeure avant tout une question d’équilibre interne de l’organisme.

La possibilité d’une automédication, par des appareils domestiques ou portatifs, est l’autre grande raison du récent succès de la biorésonance. En effet, l’intérêt des Français pour les médecines alternatives résulte principalement de notre souci de prendre en charge personnellement notre santé, sans dépendre d’une médecine allopathique que le manque de moyens et la raréfaction du personnel déshumanisent.

Il ne vous reste plus qu’à découvrir vous-même cette discipline, en allant voir un des nombreux spécialistes qui s’y sont consacrés. 

Comment se former à la biorésonance ?

Les actuelles formations à la biorésonance sont pour le moins éclectiques, puisqu’il n’y a aucune accréditation gouvernementale. Certains fournisseurs d’appareils proposent directement d’apprendre à s’en servir, ce qui convient mieux au grand public. Formation quantique propose une approche expérimentale prudente, en rappelant qu’un diagnostic pathologique au sens strict du terme, n’est jamais établi que par un médecin. Le site rappelle également qu’obtenir un diplôme dans cette discipline ne peut se faire qu’à l’étranger. De fait, cette expertise aura la valeur que vous et vos patients lui donnerez, sans compter qu’elle ne s’accompagne d’aucune reconnaissance juridique concrète.

Dans tous les cas, rappelez-vous qu’une discipline aussi récente exige de ceux qui veulent s’y spécialiser une véritable autonomie de pensée : il faut vouloir constamment vous améliorer et être capable d’être critique quant à l’enseignement que l’on vous donne. Dès lors que vous pratiquez, vous devenez un représentant de votre discipline, sans qu’aucun diplôme ou statut juridique n’assure vos compétences ou vous protège devant la loi.

A ce titre, le praticien des disciplines nouvelles est dans la même situation que le philosophe antique, l’érudit médiéval, l’expert en art martiaux, ou n’importe quel artiste. Il doit chaque jour prouver sa compétence, et l’école dont il vient n’équivaut pas à une reconnaissance indiscutable : ce n’est qu’un jalon de sa progression personnelle au sein de son art.

Voilà pourquoi, si vous voulez vous former en biorésonance, il est recommandé de vous être déjà initié dans des disciplines mieux reconnues et encadrées, comme la naturopathie. C’est d’ailleurs ce que propose une école suisse, Epidaure, qui donne également des cours de physique quantique. Il est certain que plus vos connaissances seront solides, meilleure sera votre pratique.


Gary Laski


Trouver un thérapeute en Biorésonance près de chez moi