Articles

Hydrothérapie : quand l’eau guérit

publié le 11/01/2018 à 00:00
Hydrothérapie : quand l’eau guérit

L’eau est source de vie, mais aussi de guérison. Et il existe mille façons de se soigner avec l’eau. Que vous subissiez une maladie chronique, que vous ayez besoin d’évacuer la tension ou de vous redonner un coup de fouet, l’eau est là pour vous.


Hydrothérapie : les cures avant tout

Nous le savons, les cures thermales sont bonnes pour la santé. Si les Spas sont effectivement des lieux de détente et de loisir, les cures thermales, la balnéothérapie et la thalassothérapie sont, comme leur nom l’indique, des endroits où l’on se soigne.

Ainsi, les cures sont recommandées pour la rééducation fonctionnelle, ou simplement pour vous remettre en forme. Balnéothérapie, thalassothérapie ou thermalisme – ces types d’hydrothérapie permettent de réduire les douleurs articulaires et de retrouver le tonus musculaire et sanguin.

On trouve en France 109 établissements de cures thermales, plus d’une cinquantaine de centres de thalassothérapie, qui se sont beaucoup rénovés, et gagnent chaque année en popularité. Ces méthodes douces pour retrouver la forme sont connues depuis l’Antiquité.

L’eau : bon pour le corps… et le moral

L’hydrothérapie est également réputée pour les soins psychologiques ou psychiatriques qu’elle prodigue. Elle est aujourd’hui considérée comme une thérapie holistique, qui revêt un triple aspect : biologique, psychologique, mais aussi socio-thérapeutique, au vu de l’attention soutenue du personnel pour le patient.

Dès 1995, une étude scientifique a établi les bienfaits des cures thermales sur les patients atteints de dépression chronique, une maladie qui toucherait entre 10 et 20% de la population.

Aussi l’hydrothérapie est-elle aussi bien utilisée pour résorber les cas de douleurs chroniques, de fibromyalgie, que dans les cas d’anxiété, de surmenage pathologique (burn-out), et de trouble dépressif.

A ce titre, elles sont également recommandées comme cures de sevrage en benzodiazépines (molécules utilisées comme anxiolytiques – 11,2% des Français en sont des consommateurs réguliers).

Hydrothérapie : des usages inédits

Ce qui marche sur nous marche aussi bien souvent sur nos amies les bêtes. Voici pourquoi il est de plus en plus fréquent d’avoir recours à l’hydrothérapie pour les soins animaux, particulièrement des chiens et des chats.

Oui, même les chats, connus pour détester l’eau, peuvent tirer des bienfaits non négligeables de ces soins en termes de locomotion.

L’hydrothérapie est adaptée pour rétablir la santé de l’animal suite à une fracture opérée, à une rupture des ligaments ou à une arthrose. Elle peut également résorber des atteintes neurologiques, pallier le surpoids ou une fonte musculaire importante, renforcer les muscles des animaux de sport ou de travail.

Il y a cependant des cas où l’hydrothérapie n’est pas conseillée pour l’animal, notamment en cas de plaies, d’incontinences ou d’otite. Dans tous les cas, parlez-en à votre vétérinaire en premier lieu.


Gary Laski


Trouver un thérapeute en Hydrothérapie près de chez moi