Articles

Vers une éducation bienveillante

publié le 08/02/2018
Vers une éducation bienveillante

Ces dernières années, la question de l’éducation s’est plus que jamais posée. Faut-il continuer à mettre des fessées ? Quelles limites donner à son enfant ? De nombreux praticiens et thérapeutes s’efforcent de montrer qu’il est possible d’éduquer son enfant positivement.


Pour une éducation apaisée

C’est assez étonnant, quand on y pense. Jusqu’à il y a quelques années, il paraissait évident que la fessée et les cris faisaient partie de « l’arsenal » de la parentalité. Sauf que la violence n’est plus de mise dans notre société, elle est de moins en moins bien vécue, et de plus en plus mal perçue.

Si aujourd’hui on s’interroge tant sur la communication parentale, c’est d’une part à cause des séquelles laisse une éducation trop brutale, et d’autre part à cause de la fatigue qu’engendre le conflit. La pression professionnelle a rarement été aussi forte qu’aujourd’hui, et éduquer ses enfants est un autre travail.

L’autorité n’est pas simplement le pouvoir. L’autorité consiste à se faire obéir sans avoir recours à la contrainte. Une autorité accomplie consiste donc à se faire obéir sans avoir même à rappeler à l’ordre. La coercition, les cris et les punitions, c’est beaucoup de dépense d’énergie, et autant que l’on n’en dépense pas positivement.

Crier ne serait pas obligé

Les enfants ont une tendance à l’indiscipline, de même que les parents ont en général une patience limitée. Il s’agit donc de trouver un terrain d’entente pour passer des bons moments et développer de bons sentiments ensemble, plutôt que des mauvais.

Quand les enfants se disputent entre eux, il est bon de les séparer et de leur donner tour à tour la parole, afin qu’ils définissent leurs griefs et leurs torts sans recourir systématiquement aux cris, aux mauvais tours et à la violence.

Mais il s’agit aussi de se trouver du temps. Le souci de donner une bonne éducation, de multiplier les activités, tant pour les enfants que pour les parents, crée aussi une fatigue, donc des risques de tensions. Laisser des moments de libre, voire d’évasion comme les week-ends en famille, permet de se ressouder.

Faire des activités pratiques ensemble, qui dépassent le cadre de la corvée, est également formateur et d’une aide non-négligeable. Et les enfants aiment apprendre dès lors que l’on installe chez eux le goût de le faire, et qu’on leur montre des résultats positifs.

Enfin, le repos est essentiel. Coucher les enfants tôt en hiver, éviter de leur donner accès à l’ordinateur et au téléphone portable le soir et la nuit, pour ne pas que cela empiète sur le sommeil, est important. D’autant plus que la lumière bleue qu’émettent les écrans n’est pas propice au repos.

Des approches d’éducation novatrices

Pour une éducation plus positive et bienveillante, qui permette d’éveiller chez l’enfant la curiosité, le développement de ses capacités et la confiance en soi, ainsi que l’autonomie et l’autodiscipline, est une préoccupation légitime de notre société.

De nombreuses auteures ont donc proposé des approches novatrices. Citons parmi elles Isabelle Filliozat (J’ai tout essayé et Au cœur des émotions de l’enfant, tous deux publiés chez Marabout), mais aussi Élever ses enfants sans élever la voix. Guide pratique de l’éducation bienveillante de Nathalie de Boisgrollier chez Albin Michel. Ou encore La Discipline positive. En famille et à l’école, comment éduquer avec fermeté et bienveillance, de Jane Nelsen, aux éditions du Toucan.

Récemment, une approche plus thérapeutique a été initiée par Valérie Roumanoff, qui mêle hypnose ericksonienne (non-intrusive et qui n’a rien à voir avec l’hypnose au sens où on l’entend d’ordinaire) et programmation neuro-linguistique (PNL). Sa démarche va dans le sens d’une meilleure compréhension de l’enfant, permettant de mieux anticiper et déjouer ses crises, afin de l’éduquer sans entrer dans des rapports de force.

A vous d’éprouver vous-mêmes ces méthodes !


Gary Laski


Trouver un hypnotiseur-hypnothérapeute près de chez moi
Trouver un praticien en PNL près de chez moi