Articles

Médecine traditionnelle chinoise : une initiation salutaire

publié le 29/04/2016 à 12:29
Médecine traditionnelle chinoise : une initiation salutaire

Comment s’initier à la médecine traditionnelle chinoise ? Un livre permet de répondre à cette épineuse question : Premiers pas vers la médecine chinoise, de Catherine Hamelle. Il vous donnera le loisir de vous faire découvrir d’autres concepts relevant de la santé, tels que la circulation des énergies.


La médecine traditionnelle chinoise (MTC) évoque encore dans le grand public le mystère, le dépaysement, mais aussi une certaine méfiance. Comme s’il s’agissait de magie. Et pour cause, nous n’y comprenons souvent pas grand-chose.

Pourtant, les plus sérieux de nos professeurs ont commencé à se pencher plus avant sur cette médecine, dont ils ne doutent plus des résultats.

Nous vous avions fait part il y a quelques temps de l’ouverture d’une clinique et de cours de médecine traditionnelle chinoise à Barcelone. Si, dans l’Hexagone la réticence est de mise, il n’en reste que les efforts commencent à plaider en faveur de cette médecine alternative.

Ainsi, le plus important centre hospitalier universitaire d’Europe, la Pitié-Salpêtrière, a ouvert en 2011 un centre intégré de MTC, afin d’en tirer tous les bénéfices possibles pour les patients. Et à Montpellier, où la médecine a souvent un coup d’avance, c’est dès 2008 que l’on s’est mis à l’enseigner au CHU.

Les résultats n’ont pas tardé à se faire sentir. L’acupuncture, cet arbre qui cache la forêt des MTC, s’est révélée très utile pour soulager les douleurs nerveuses et les dysfonctionnements du corps, ainsi que pour éviter le recours systématiques aux médicaments. En cancérologie, elle sert aussi à réduire les effets secondaires des traitements.

Bernard Debré, professeur de médecine bien connu, a également fait avancer la cause des MTC en encourageant le recours à la relaxation énergétique, car la santé n’est pas qu’une affaire de traitement des maux du corps, mais aussi de ceux de l’esprit. Si bien que dans le cadre d’un accord de coopération, médecins français et chinois, travaillent de conserve pour échanger leur savoir-faire.

Mais les MTC ne sont pas nécessairement faciles d’accès, car elles s’appuient sur une autre conception du monde que la nôtre. La médecine allopathique, débitrice de la philosophie dualiste de Descartes, où corps et pensée sont nécessairement disjoints, ne se préoccupe que de la matière. De fait, nous avons occulté notre héritage métaphysique, et renié notre tradition médicale ancestrale, dont les naturopathes sont aujourd’hui les héritiers trop souvent décriés.

Dès lors, comment s’initier à la médecine traditionnelle chinoise ? Un livre permet de répondre à cette épineuse question : Premiers pas vers la médecine chinoise, de Catherine Hamelle. Il vous donnera le loisir de vous faire découvrir d’autres concepts relevant de la santé, tels que la circulation des énergies.

Avec cet ouvrage, des disciplines aussi diverses que l'acupuncture, l'auriculothérapie, la réflexologie des pieds et des mains et le shiatsu vous seront désormais plus familières. Et vous saurez ainsi mieux vous orienter, si vous cherchez un praticien pour vous soigner ou vous enseigner.


Gary Laski

 


Trouver un thérapeute en Médecine traditionnelle chinoise près de chez moi