Articles

Besoin de vous relaxer ? Choisissez votre méthode

publié le 12/10/2018
Besoin de vous relaxer ? Choisissez votre méthode

Dans un monde ultraconnecté aux stimulations permanentes, de plus en plus de gens sont en quête d’un espace de paix et de bienveillance accessible dès que le besoin s’en fait sentir. Voici trois méthodes étonnantes pour une relaxation instantanée.


L’autohypnose

Comme son nom l’indique, elle présente l’avantage de se pratiquer seul avec soi-même, n’importe où, n’importe quand. D’ailleurs, lorsque vous rêvez les yeux dans le vague, vous faites de l’autohypnose. Un état spontané dont le corps a besoin pour se régénérer en quelques secondes. Comme l’hypnose pratiquée par un thérapeute, ses bienfaits sont reconnus pour gérer le stress, l’anxiété et les phobies. L’autohypnose permet de déprogrammer les comportements limitants en amenant à un état modifié de conscience proche du rêve. Une séance sera plus efficace si l’on détermine précisément son problème, par exemple la peur d’une intervention chirurgicale. Assis au calme, respirez profondément plusieurs minutes. Une fois détendu, exprimez dans votre tête votre objectif, qui sera envoyé à l’inconscient : « Je veux que cette opération soulage ma souffrance. » Des visualisations positives vont valider l’envoi : imaginez-vous dans votre chambre, reposé après l’opération, entouré de vos proches souriants. Pour aller plus loin, un travail complet avec un thérapeute formé à l’hypnose peut dénouer des difficultés profondes.

La méditation

Au-delà de la détente qu’elle amène, la méditation présente des bienfaits sur la santé que l’on sait aujourd’hui mesurer. De nombreuses études prouvent que la méditation permet de ralentir les rythmes cardiaques et respiratoires, réduire la tension musculaire, prévenir les troubles cardio-vasculaires, l’hypertension et les douleurs chroniques. Elle renforce également les connexions synaptiques, donc lutte contre le vieillissement neuronal. De plus, durant la méditation, le cerveau libère des ondes gamma, propices au bien-être, qui chassent le stress chronique. Plusieurs courants de méditation coexistent, du plus traditionnel – le Vipassana, issu du bouddhisme – à la méditation de pleine conscience aujourd’hui largement utilisé dans les hôpitaux américains. Pratiquée régulièrement, une méditation assise de 10 à 20 minutes, où l’on prête attention aux sensations et émotions qui surviennent sans jugement, suffit à apporter recul et relaxation au quotidien.

La sonothérapie

Utilisée en Asie depuis des millénaires, la thérapie par les sons utilise le pouvoir des vibrations sonores pour relaxer le corps et l’esprit. Les bols tibétains, bols de cristal chantants, gongs, tambours et autres diapasons émettent des fréquences qui entrent en résonance avec l’eau, présente de 60 % à 80 % dans notre corps. Ces instruments ancestraux soulagent les douleurs, libèrent les blocages émotionnels, dissolvent les tensions, le stress, favorisent la concentration et la créativité. La sonothérapie agit aussi de manière ciblée sur les organes et les axes énergétiques, qu’elle réharmonise. En activant le potentiel d’autoguérison du corps, la thérapie par les sons induit un apaisement immédiat et une connection à l’instant présent, à la manière d’un véritable massage sonore. Des ateliers tout public se développent, animés par des sonothérapeutes qui proposent également des consultations individuelles.


Camille Dubois


Trouver un hypnotiseur-hypnothérapeute près de chez moi
Trouver un praticien en thérapie par les sons près de chez moi
Trouver un praticien en méditation près de chez moi