Articles

Cette année, évitez l’indigestion avec les huiles essentielles et l’acupression

publié le 10/12/2018
Cette année, évitez l’indigestion avec les huiles essentielles et l’acupression

Une indigestion est une affection sans gravité mais elle n’a rien d’agréable, alors autant l’éviter. À l’approche des réjouissances de fin d’année, voici quelques astuces naturelles pour ne pas trinquer.


Notre système digestif est bien fait : quand il y a trop-plein, il y a rejet. L’estomac, chargé d’aliments trop riches, trop gras ou trop épicés, verrouille le processus de digestion et élimine son excédent. L’indigestion agit à la fois comme un signal pour dire stop et comme un nettoyage vital à l’organisme.

Une indigestion est le rejet d’un repas trop copieux dans les quatre heures qui le suivent. Un excès d’alcool, de café ou de tabac, mais également le stress, le mal des transports ou la prise de certains médicaments inflammatoires peuvent aussi entraîner une indigestion. Elle disparaît ensuite en un jour ou deux (à moins d’être causée par une intoxication alimentaire) à l’aide de beaucoup de sommeil et d’eau pour se réhydrater.

Mieux vaut prévenir que vomir

Nausées, vomissements, lourdeurs, ballonnements, suées, fatigue intense, remontées acides et brûlures d’estomac : si ses symptômes pénibles suffisent à imposer le repos, des solutions naturelles peuvent aussi aider à maintenir ou retrouver une digestion normale.

Ainsi, en prévention, vous pouvez opter pour une synergie d’huiles essentielles de combawa, tonique digestif venu d’Indonésie, de menthe poivrée, aux vertus rafraîchissantes et antinauséeuses, de basilic exotique, un antispamodique, et de citron, carminatif et dépuratif. Versez trois gouttes de chaque directement dans la bouche ou sur un sucre, trois fois par jour avant les repas.

En cas de nausées et de vomissements, mêlez les mêmes proportions d’huiles essentielles de menthe poivrée et de citron, puis ajoutez de l’huile essentielle d’estragon. Les femmes enceintes privilégieront un mélange d’huiles de citron, de gingembre, de basilic tropical et de camomille romaine, plus adapté.

Pour les lendemains de fêtes un peu difficiles, on complètera avec l’acupression du point spécial « gueule de bois ». Nommé aussi Suprême Assaut, vous le trouverez sur le dessus du pied, à l’intersection de l’os du gros orteil et de l’os du deuxième. Souvent engorgé, c’est aussi un grand point de détoxification. Le masser aidera le foie à faire son travail, diminuera la fatigue, le mal de tête et les nausées dues à l’alcool. De quoi aborder sereinement les festivités !


Camille Dubois

 


Trouver un praticien en acupression près de chez moi
Trouver un aromathérapeute près de chez moi