Articles

Respirez, vous êtes né !

publié le 16/01/2019
Respirez, vous êtes né !

La nouvelle année et les désirs de changement qui l’accompagnent sont souvent l’occasion de mettre du neuf dans sa vie. Et si le moment était venu de renaître à soi-même ? C’est ce que propose le Rebirth… en respirant profondément.


On le traduit par « renaissance », mais on l’appelle aussi Rebirthing ou respiration consciente, car le Rebirth puise dans les techniques de respiration ancestrales du yoga. Cette pratique aussi simple que puissante permet de voyager au cœur de sa propre histoire, à condition de pouvoir se laisser aller en confiance.

Guérir le traumatisme de la naissance

Apparu au cours des années 1960 dans une Amérique en quête de développement personnel, le Rebirth a été l’une des premières approches à pointer les méfaits sur la psyché du nourrisson d’une venue au monde surmédicalisée. Pour les fondateurs de la méthode, à ce stade préverbal, le tout-petit intègre déjà, à partir de ses sensations, les croyances et le rapport au monde qui sera le sien au cours de sa vie.

Les praticiens en Rebirth considèrent que des émotions comme la peur ou la culpabilité peuvent ainsi s’inscrire très tôt dans l’inconscient, avant d’être refoulées par le mental en grandissant. Les exercices de respiration profonde qu’ils proposent permettraient de se reconnecter à ses perceptions premières, afin de les identifier et de les dépasser. Soixante ans après sa naissance, le Rebirth reste pratiqué et enseigné partout dans le monde.

Concrètement, comment ça se passe ?

Le Rebirth consiste à amplifier volontairement la respiration, tout en restant connecté à elle à travers les inspirations et les expirations, qu’un thérapeute formé va guider. L’hyperventilation entraîne un apport d’oxygène dans le cerveau qui provoque à son tour un état modifié de conscience. Dans celui-ci, la fonction de contrôle que le cerveau opère d’habitude sur les émotions est déconnectée, libérant le passage pour la remontée émotionnelle.

En séance, individuelle ou collective, des larmes, des cris et des mouvements spontanés se manifestent souvent. Elles peuvent être impressionnantes mais sont normales, bien que le Rebirth soit contre-indiqué aux personnes fragiles psychologiquement. Codifiée et bien encadrée, la pratique offre, outre un profond relâchement, une meilleure compréhension de soi et l’amorce d’un processus de pardon et de sécurité intérieure auquel chacun a droit.

Pour en savoir plus
Association française de Rebirthing, www.afr-rebirthing.com

Lucile de La Reberdière


Trouver un praticien en rebirth près de chez moi