Articles

Cancer : les soins de support, complémentaires et essentiels

publié le 17/04/2019 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Cancer : les soins de support, complémentaires et essentiels

Préserver son image corporelle, lutter contre la fatigue, soulager la douleur… lorsque le diagnostic du cancer tombe, la maladie et les traitements marquent le début d’un combat de tous les jours. Au cœur du parcours de soin du patient, les soins de support apportent un mieux être vital.


Les soins dits « de support » couvrent l’ensemble des soutiens proposés au patient et à ses proches pour améliorer leur qualité de vie tout au long de la maladie et lors de ses suites. Pourtant, 7 Français sur 10 n’en ont jamais entendu parler. Grâce à un travail main dans la main avec des professionnels de santé, l’Association française de soins oncologiques de support (Afsos) sensibilise les personnes malades et leurs proches à des soins auxquels elles ont droit.

Unités de cancérologie : des soignants formés à l’écoute

Les soins de support oncologiques ne remplacent pas les traitements spécifiques lorsqu’il y en a, tels que la chimiothérapie, la chirurgie ou la radiothérapie. Nutrition, prise en charge de la douleur, activité physique et rééducation, socio-esthétique, art thérapie, accompagnement de fin de vie, soutien des proches et groupes de paroles : loin du seul confort, ces pratiques complémentaires ont un impact sur la durée et la qualité de vie physique, psychologique et sociale du malade. Intégrés au Parcours de soin individualisé (PSI), ils sont menés en coopération avec le patient et fournissent à l’équipe médicale des informations sur l’évolution des symptômes et la tolérance au traitement qui leur permettent d’ajuster la prise en charge. Les soins de support font également évoluer les services d’oncologie en formant le personnel soignant à une approche centrée sur l’écoute, la disponibilité et la coordination d’équipes pluridisciplinaires.

Effets secondaires des traitements et médecines douces

Pour soulager les effets des protocoles médicaux, les approches complémentaires ont leur rôle à jouer. La sophrologie, la réflexologie plantaire, la relaxation et le yoga diminuent le stress et donnent au malade l’occasion de réinvestir son corps. La phytothérapie et l’oligothérapie peuvent fournir des compléments nutritionnels s’ils n’interfèrent pas avec le traitement en cours. L’homéopathie et l’acupuncture, pratiquées par des médecins, ont quant à elles fait leurs preuves pour réduire les nausées et les vomissements engendrés par les séances de chimiothérapie.

À l’instar des démarches holistiques de mieux-être, les soins de support constituent une approche globale de la personne malade. Jusqu’au 20 juin, le minibus de l’Afsos s’arrêtera dans 60 établissements hospitaliers du territoire français pour sensibiliser aux bienfaits des soins de support, à travers des ateliers pratiques et des corners d’information.

Parcours détaillé sur www.afsos.org


Trouver un sophrologue près de chez moi
Trouver un réflexologue près de chez moi
Trouver un professeur de yoga près de chez moi