Articles

Yoga, l’allié des futures mamans

publié le 14/06/2019
Yoga, l’allié des futures mamans

Pratique douce et complète, le yoga soutient le corps et guide l’esprit. Pendant la grossesse, il soulage les douleurs, développe la confiance en soi et prépare à la rencontre avec bébé.


Véritable philosophie pratique, le yoga est le phénomène bien-être du XXIe siècle. Née en Inde il y a cinq mille ans, cette hygiène du corps et de l’esprit continue de prouver ses bienfaits, y compris sur la sphère émotionnelle. Pas étonnant qu’on la recommande aux futures mamans, qui y puisent les clés d’une rencontre intérieure riche en émotions.

Le yoga, allié d’une grossesse apaisée

Modifications hormonales, fatigue, constipation, rétention d’eau, anxiété… dès l’annonce de sa grossesse, une femme enceinte connaît des changements profonds dans son corps comme dans sa tête. Il est donc recommandé de maintenir une activité physique régulière pendant ces neuf mois pour accompagner les évolutions et préparer au mieux l’arrivée de bébé. Le yoga prénatal fait le job sans risque, par des postures lentes soulageant les lombaires, renforçant la musculature du dos et favorisant la circulation dans les jambes. Des exercices de respiration aident aussi à développer le souffle, outil essentiel pour lâcher prise et accompagner les poussées lors de l’accouchement. À la clé, une meilleure connaissance de son corps et une connexion aux puissantes ressources féminines.

Bébé en redemande

On sait qu’à partir du quatrième mois, le fœtus est en capacité sensorielle d’éprouver ce que sa mère ressent. À l’instar d’un massage relaxant, le yoga abaisse le niveau de stress et favorise la sécrétion de l’ocytocine, hormone du bonheur et de l’attachement. Bien que l’on retrouve dans le yoga pour femmes enceintes les mêmes postures que dans une pratique tous publics, certaines seront privilégiées : étirements doux du bassin et ouverture des hanches à l’aide de sangles. Ces positions assouplissent les articulations et aident à faire de la place au bébé. Les respirations amples lui prodigueront, de surcroît, d’enveloppants massages. La pratique est très complémentaire de l’haptonomie, qui développe les échanges in utero entre le futur enfant et ses parents.

Lucile de La Reberdière


Trouver un professeur de yoga près de chez moi