Articles

Qi Gong : le yoga debout

publié le 27/05/2016 à 10:11
Qi Gong : le yoga debout

Le Qi Gong peut se pratiquer à n’importe quel âge. « Qi » est un terme qui signifie l’énergie du corps, parfois traduit en français par « bioénergie ». « Gong », pour sa part, signifie « discipline ». Il s’agit donc pour les adeptes de cette pratique de travailler la circulation de leurs énergies, de façon à prévenir les maladies, garder la forme, mais aussi travailler l’attention et la concentration.


C’était il y a quelques années, notre professeur de yoga avait décidé de nous initier à ce qu’elle appelait le yoga debout, ou yoga chinois. Pour moi, le Qi Gong, ce n’était que des gens qui exécutaient une lente chorégraphie dans des parcs… Normal, je ne voyais ça que de l’extérieur. Jusqu’à ce que ma tante, après un voyage en Chine qui l’a transformée, m’y convertisse.

Si certains sont plus portés à une activité soutenue, ils peuvent aussi s’adonner à une autre « gymnastique chinoise », plus martiale : le Taï Chi Chuan. Bien que les deux disciplines n’aient vraisemblablement pas la même origine, elles forment ensemble une branche de la médecine traditionnelle chinoise : l’entraînement énergétique.

L’avantage du Qi Gong est qu’il peut se pratiquer à n’importe quel âge. « Qi » est un terme qui signifie l’énergie du corps, parfois traduit en français par « bioénergie ». « Gong », pour sa part, signifie « discipline ». Il s’agit donc pour les adeptes de cette pratique de travailler la circulation de leurs énergies, de façon à prévenir les maladies, garder la forme, mais aussi travailler l’attention et la concentration.

Le Qi Gong ressemble donc à une danse lente qui apaise, régule, tonifie et renforce l’organisme. Elle consiste en une suite de mouvements axés sur les méridiens, ces canaux énergétiques qui traversent le corps. Ce sont des gestes qui font travailler le souffle et la souplesse, notamment des articulations.

Les douleurs se dissipent, le tonus musculaire est renforcé, de même que l’oxygénation des tissus et les fonctions cardiovasculaires. Cette discipline, si elle est pratiquée avec assiduité, permet aussi de lutter contre le stress, la fatigue, et les dérèglements nerveux en tous genres.

Le grand avantage du Qi Gong : c’est une discipline que presque tout le monde peut pratiquer. Si elle n’a pas vocation à être une médecine, c’est-à-dire à guérir de certaines maladies précises, elle donne au corps les moyens de s’entretenir en douceur, et donc soutient nos capacités d’auto-guérison.

A ce titre, elle suscite un intérêt croissant chez nombre de thérapeutes dont elle n’est pas la spécialité.

Si vous habitez dans une ville moyenne, il n’est pas trop difficile de trouver des cours de Qi Gong. Mais vous pouvez aussi vous entraîner chez vous, ou du moins découvrir cette pratique grâce aux nombreux livres qui ont été publiés à ce sujet. Il y a quelques années, un DVD y a été consacré : Entrez dans la pratique du Qi Gong, qui est devenu une référence depuis.


Gary Laski

 


Trouver un thérapeute en Qi Gong près de chez moi