Articles

Végétaux antigastro

publié le 06/12/2019 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Végétaux antigastro

Le plus souvent d'origine virale, la gastro-entérite sévit surtout de novembre à mars, comme le virus de la grippe et les autres pathologies hivernales. Une fois installée, elle nécessite patience, repos… et phyto. Mais le mieux reste la prévention.


Diarrhée, fièvre, fatigue, courbatures, vomissements : les symptômes de la gastro-entérite sont épuisants. Les transports en commun, open space et toilettes publiques sont les lieux qu’elle préfère pour proliférer. Si se laver les mains régulièrement reste le bon geste numéro 1, éviter le virus confine parfois à l’évitement social. Pour éviter la parano et limiter le risque d’attraper une gastro, on peut compter sur les plantes qui renforcent le terrain avant et aident à faire disparaître les symptômes après.

Baies d’immunité

En préventif, les personnes sujettes aux infections saisonnières pourront entreprendre une cure de bourgeons de cassis, fortifiant d’exception. Elles pourront opter aussi pour une tisane antivirale de fleurs ou de feuilles d’aigremoine, une plante par ailleurs antidiarrhéique, qui cicatrise les muqueuses et aide à lutter contre les spasmes. Lorsque le virus est installé, un remède d’urgence à base de baies sèches de myrtilles assainit l’intestin. Vingt-cinq grammes infusés dans un litre d’eau suffisent, et cela convient aux enfants. D’autres plantes soulageront les diarrhées légères : alchémille, fraisier, salicaire, géranium à herbe Robert ou ronce.

L’homéo pour les diarrhées abondantes et les vomissements

Besoin urgent d’aller aux toilettes, angoisse de faire sur soi, selles liquides, douleurs anales et fatigue intense après l’expulsion : Podophyllum et Aloe socotrina sont indiqués. En cas de renvois, de nausées, de vomissements avec enduit blanchâtre sur la langue, on recommande Antimonium, Ipeca ou Nux vomica, en fonction de l’intensité des vomissements. Un naturopathe pourra conseiller l’homéopathie et la posologie la mieux adaptée à l’état du malade. Face aux deux symptômes les plus invalidants de la maladie, la gemmothérapie propose l’airelle, le chêne et le noyer, bourgeons d’arbres solides qui prennent soin de la flore intestinale et des défenses de l’organisme.

Sources
• Les trois infections préférées des antibio naturels, Alternative Santé
https://www.alternativesante.fr/antibiotiques/les-trois-infections-preferees-des-antibio-naturels

• Végétaux contre gastro, Plantes & santé
https://www.plantes-et-sante.fr/articles/digestion-transit/2354-vegetaux-contre-gastro

• Gastro-entérite : les remèdes pour accélérer la guérison, Femme Actuelle le mag
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/gastro-enterite-les-remedes-pour-accelerer-la-guerison-26744

• Gastro-entérite, les solutions douces pour vous soigner, Notre temps
https://www.notretemps.com/sante/actualites-sante/gastro-enterite-solutions-douces-soigner,i186241

 


Trouver un naturopathe près de chez moi
Trouver un phytothérapeute près de chez moi