Articles

Protection du foie : les 8 réflexes faciles

publié le 07/07/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Protection du foie : les 8 réflexes faciles

Aussi puissant que soit le plus gros organe du corps, celui que les Chinois considèrent comme le siège de l’affirmation des désirs n’est pas contre un petit coup de pouce.


Organe majeur, le foie filtre le sang pour en extraire les toxines et les évacuer. Il est l’une des cinq « portes de sortie » du corps avec les intestins, les reins, la peau et les voies respiratoires. Comme tous les émonctoires, le foie doit être drainé pour nettoyer les déchets alimentaires mais aussi émotionnels qu’il traite à longueur de journée.

1- Boire un citron chaud à jeun

Au rayon des astuces détox, c’est sans doute la plus connue et pour cause : un verre d’eau tiède agrémentée d’un demi-citron pressé purifie le foie et équilibre le PH sanguin en éliminant l’excès d’acidité. Il doit être pris une demi-heure avant le petit-déjeuner.

2- Limiter l’alcool

Deux verres par jour pour une femme et trois pour un homme constituent les recommandations auxquelles il est conseillé d’ajouter des journées « sobriété ».

3- Éviter les sucres et le lait de vache

Préférer les yaourts maigres et le sirop d’agave dont le pouvoir sucrant est tout aussi grand, avec un plus faible indice glycémique. Tant qu’à faire, on évite aussi les charcuteries et on ajoute de l’ail dans ses assiettes.

4- Savourer son petit noir

Une étude de l’institut de recherche sur le cancer britannique rapporte que le café diminuerait le risque de développer un cancer du foie.

5- Marcher un peu chaque jour

Le mouvement est essentiel à la digestion. L’idéal est de s’offrir l’équivalent d’une balade quotidienne d’une heure (le trajet du travail compte aussi).

6- Se masser (ou se faire masser)

Le Chi Nei Tsang, un massage viscéral d’origine chinoise, permet de soutenir le fonctionnement du foie. Facile à reproduire sur soi, il consiste à « pomper le foie » par une série de pressions douces sous les côtes, sur le flanc et dans le dos pour apporter du chi à l’organe.

7- Varier les tisanes

La phytothérapie du foie est variée. Certaines plantes drainent, d’autres protègent. Comme le radis noir et le pissenlit, le chardon-marie répare les cellules endommagées par la circulation des toxines. L’artichaut stimule les foies paresseux et aide à réguler le cholestérol. Le boldo du Chili active l’évacuation de la bile ; il est recommandé après les excès de table.

8- Faire le point sur ses colères

En Médecine traditionnelle chinoise, un foie troublé peut aussi correspondre à un moi qui souffre. Si l’acupuncture peut réguler l’humeur, se faire accompagner par un professionnel de la relation d’aide peut permettre de sortir de la spirale des frustrations et avancer dans ses projets.

Sources
• Boire du café diminuerait le risque de cancer du foie, Pourquoi Docteur
https://www.pourquoidocteur.fr/Mieux-Vivre/30723-Boire-cafe-diminuerait-risque-cancer-du-foie
• 10 réflexes alimentaires pour protéger son foie, Santé Magazine
https://www.santemagazine.fr/alimentation/regime-alimentaire/10-reflexes-alimentaires-pour-proteger-son-foie-170850


Trouver un phytothérapeute près de chez moi
Trouver un praticien en médecine traditionnelle chinoise près de chez moi
Trouver un praticien en chi nei tsang près de chez moi