Articles

Graphothérapie : psychanalyse du stylo

publié le 07/09/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Graphothérapie : psychanalyse du stylo

Vous êtes plutôt pattes de mouche, écriture de médecin ou du genre à dessiner des bulles sur les points des « i » ? Votre écriture en dit davantage sur votre personnalité que vous ne le penseriez. Découvrez d’ailleurs comment la graphothérapie peut aider à s’accepter tel que l’on est.


Branche moderne de la graphologie, la graphothérapie est le coaching de l’écriture. Elle s’adresse aux enfants mais aussi aux adultes dont l’écriture est chaotique, difficile ou douloureuse pour les doigts, le poignet voire le bras. En quelques séances avec un graphothérapeute, on apprend à donner une nouvelle forme à ses lettres et, bien souvent, une nouvelle impulsion à sa vie.

Un révélateur de l’état interne

Pour les graphothérapeutes, la façon d’écrire reflète la façon de prendre sa place dans le monde. Idées, énergie, confiance, ouverture aux autres… les nombreuses facettes d’un individu se lisent dans sa manière de coucher les phrases sur le papier. Expression directe du dedans, le trait révèle aussi les maux par-delà les mots. La graphologie a fait sienne ce sens de l’observation cursive et ses messages inconscients. Tout comme il est possible de communiquer auprès de l’inconscient par certaines suggestions mentales, la graphothérapie considère qu’il est possible d’agir sur ses perceptions inconscientes à partir de lignes d’écriture. Peurs enfouies, dépendances affectives, désir d’être mieux compris… la graphothérapie symbolique apprend à repérer ses blocages cachés. À l’aide d’exercices sur le mouvement, l’écriture intuitive, la gestion de l’espace dans la page, la technique montre à la main comment reprendre le contrôle de son propre langage. L’écriture retrouve fluidité, liberté. L’état d’esprit aussi.

Rééducation et estime de soi

La graphothérapie peut être proposée en rééducation après un accident corporel ou un AVC. Elle aide aussi les enfants qui n’étaient pas prêts pour cet apprentissage au moment où il a été vu en classe, à prendre le train en marche et à se donner toutes les chances de réussite. Il n’est pas rare que grands et petits éprouvent le besoin d’être aidés par un graphothérapeute lorsque d’autres difficultés entourent les problèmes d’écriture, comme l’anxiété, la dépression ou l’hyperactivité. Loin de n’être que détails, ces troubles du comportement peuvent être soulagés par la graphothérapie et son action directe sur le cerveau. La graphothérapie permet de modifier ses perceptions, son image et son rapport aux autres. Elle offre l’opportunité de se regarder en face, d’oser développer une nouvelle manière d’être et elle restaure l’estime de soi.


Trouver un graphothérapeute près de chez moi
Confiance en soi
Échec scolaire
Éducation
Troubles du comportement
Troubles relationnels