Articles

Prostate : prévention et solutions

publié le 11/09/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Prostate : prévention et solutions

Pour prévenir les pathologies de la prostate et leurs complications, certaines solutions naturelles peuvent faire la différence. Outre une bonne hygiène de vie, molécules végétales et énergétiques ne sont pas en reste côté bénéfices.


Près des deux tiers des hommes à partir de 50 ans sont touchés, sans le savoir, par une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Bien sûr, la glande gonfle naturellement et son augmentation est quasi inévitable avec l’âge mais elle peut altérer la qualité de vie en créant des troubles urinaires et sexuels. Ce phénomène, appelé « adénome prostatique », est biologiquement impossible à inverser. Cependant, certaines solutions naturelles permettent de contenir son évolution et de soulager la gêne uro-génitale.   

Écorce de pin des Landes, astuce des marins

Une équipe de chercheurs italiens a démontré l’efficacité de l’extrait naturel d’écorce de pin des Landes sur les symptômes de l’HBP. Ses bienfaits seraient connus depuis les voyages du navigateur breton et explorateur du Canada, Jacques Cartier, lorsqu’un thé contenant de l’écorce de pin permit à son équipage de survivre au scorbut et à l’épuisement. Anti-radicaux libres puissant, le composant de l’écorce de pin des Landes, le Pycnogénol, possède une action anti-inflammatoire et circulatoire grâce aux oligo-proanthocyanidines qu’il contient. Il s’agit d’une famille de flavonoïdes au pouvoir antioxydant 20 à 50 fois supérieur à celui des vitamines C et E. L’étude scientifique a ainsi démontré son efficacité dans le volume résiduel de la vessie et la réduction de la fréquence des mictions, y compris nocturnes, chez 75 patients testés durant huit semaines.

Homéopathie championne de la prévention

L’homéopathie se montre efficace lorsqu’elle est démarrée en cures dès 40 ans et s’accompagne de l’éviction des aliments pro-inflammatoires (limiter l’alcool, les produits laitiers et carnés et tous les aliments transformés). En cas d’hypertrophie bénigne de la prostate installée, elle constitue un allié redoutable des traitements médicamenteux. Sabal Serrulata soulage les levers la nuit pour uriner, Clematis Erecta quand la miction est intermittente ou le jet faible, Equisetum Hiemale en cas de douleurs font partie des remèdes homéopathiques les plus couramment indiqués, mais il en existe d’autres.

Sources
Edizioni Minerva Medica
https://www.minervamedica.it/en/journals/minerva-medica/issue.php?cod=R10Y2018N04
• Le pycnogenol : protecteur du système veineux, Plantes & Santé
https://www.plantes-et-sante.fr/articles/solutions-naturelles/1924-le-pycnogenol-protecteur-du-systeme-veineux
 


Trouver un phytothérapeute près de chez moi
Trouver un praticien en homéopathie près de chez moi