Articles

Kinésithérapie : elle a tout bon

publié le 05/10/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Kinésithérapie : elle a tout bon

Alors qu’ils ne sont désormais plus les seuls dépositaires légitimes du terme « massage », grâce aux efforts des professionnels du massage bien-être, les kinésithérapeutes proposent une expertise unique pour soulager les douleurs du corps, grâce à leur haute technicité manuelle.


Massages mais aussi étirements, mobilisation, électrostimulation ou exercices de gymnastique, la kinésithérapie est une approche privilégiée pour prévenir ou soulager de nombreux déséquilibres essentiellement physiques. Bénéfique en cas de rhumatismes, de douleurs dorsales, de drainage lymphatique ou de bronchiolite des nourrissons, elle est recommandée aussi pour la rééducation orthopédique après un accident traumatique, suite à un infarctus, ou après l’accouchement pour remuscler le périnée.

Kiné ou ostéo ?

Spécialiste paramédicale, le kinésithérapeute est un professionnel de santé qui fait partie intégrante du corps médical. Partenaire du médecin qui prescrit l’ordonnance pour recevoir ses séances afin qu’elles soient prises en charge par l’assurance maladie (lorsqu’il s’agit bien de gestes santé et non de soins esthétiques), le kinésithérapeute met en place le protocole validé scientifiquement pour traiter le trouble. Son action cible le membre ou l’articulation douloureuse, et son suivi vise l’amélioration qui valide sa technique. La philosophie de l’ostéopathie est différente car le corps est traité dans sa globalité. L’ostéopathe recherche l’origine de la pathologie en étudiant l’interaction des structures du corps entre elles. Ce faisant, il en libère les blocages afin d’aider l’organisme à activer ses mécanismes de guérison. La profession ne bénéficie pas encore de cadre législatif mais de nombreux masseurs-kinésithérapeutes sont formés à l’ostéopathie afin de conjuguer les bénéfices.

Kiné : les animaux aussi !

La rééducation animale traite les troubles d’origine musculo-squelettiques qui affectent les articulations, muscles, tendons ou ligaments de l’animal. Couramment pratiquée sur les chiens et les chevaux, la kinésithérapie nommée aussi « physiothérapie » soulage la douleur en limitant le phénomène inflammatoire responsable des douleurs. Elle est souvent utilisée en période post-opératoire pour une fracture, une dysplasie de la hanche ou une hernie discale. Les vétérinaires la recommandent aussi en cas d’atteinte neurologique qui affecte la locomotion, en prévention pour aider son animal domestique à bien vieillir ou en complément d’un traitement médical. L’Association française des vétérinaires exerçant la rééducation fonctionnelle met à disposition un annuaire de praticiens bien utile pour trouver tous les kinésithérapeutes spécialisés près de chez soi.

Sources
• Votre animal a besoin de physiothérapie ou de rééducation fonctionnelle ?, Fondation Brigitte Bardot
https://www.fondationbrigittebardot.fr/vetarinaire-physiotherapie-reeducation-fonctionnelle-animal/
• Association Française des Vétérinaires Exerçant en Physiothérapie et Rééducation fonctionnelle
http://afvephyr.fr/


Trouver un kinésithérapeute près de chez moi
Douleurs articulaires
Grossesse
Maux de dos
Troubles de la circulation
Troubles ORL