Articles

Angine : les astuces de grands-mères

publié le 13/11/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Angine : les astuces de grands-mères

Inflammation aiguë de la gorge le plus souvent d’origine virale, l’angine est douloureuse. Comme l’infection s’attaque aux avant-postes du système immunitaire que sont les amygdales, il est important de la traiter rapidement afin d’éviter les complications.


Quand un germe pathogène pénètre dans l’organisme par les voies aériennes supérieures, celui-ci réagit immédiatement. Chaleur, épaississement des muqueuses : l’inflammation n’est rien d’autre qu’un protocole de défense intelligemment activé. C’est à ce moment qu’il faut purifier la zone ORL car les mauvais germes peuvent se déplacer ailleurs (poumons, cœur, intestins…) et entraîner trachéite ou gastro-entérite. Inutile de dire qu’enlever les amygdales n’est pas la solution puisque c’est retirer au corps les agents de son système d’alerte et risquer les infections chroniques. Si la tisane de camomille et les inhalations à l’huile essentielle d’eucalyptus font partie des premiers réflexes, découvrons d’autres astuces naturelles pour éliminer l’angine.

La propolis désinfectante

Résine végétale fabriquée par les abeilles pour protéger la ruche, la propolis est un antibactérien et un antifongique riche en bioflavonoïdes, des antioxydants puissants. À mâcher ou à pulvériser en spray, dès les premiers tiraillements dans la gorge.

Le grog antibactérien

Cette boisson a le mérite de joindre l’utile à l’agréable. Pour s’en fabriquer un thermos maison, additionner 2 à 3 cuillères à café de rhum à autant de cuillerées de miel et de citron, quelques morceaux de gingembre, un bâton de cannelle et un clou de girofle. À siroter tout au long de la journée.

Le massage stimulant à l’HE de ravintsara

Huile essentielle majeure en soutien des défenses naturelles contre les maux de l’hiver, le ravintsara est une plante antivirale efficace sur l’appareil respiratoire. En massage frictionné sur le haut du dos, elle est expectorante et facilite la respiration. En massage appuyé sur la voûte plantaire, elle lutte contre les refroidissements et facilite l’endormissement.

Les gargarismes au vinaigre de cidre

Nos grands-mères vantaient déjà les vertus du vinaigre de cidre sur les microbes. Mélanger 4 cuillères à café dans un verre d’eau chaude et pratiquer le bain de bouche 3 fois par jour. On ajoutera une pointe de miel pour adoucir le goût. On peut aussi utiliser le vinaigre de cidre pour se nettoyer les mains afin de limiter le risque de propagation des germes dans la famille.

Les cataplasmes de gros sel

Le gros sel absorbe l’eau donc les toxines qui s’y trouvent. Ce pansement tout simple est une bonne manière de détoxifier les tissus et d’apporter une source de chaleur douce. Prendre une poignée de sel gris, l’étaler sur une bande de gaz et y verser un peu de jus de citron chaud. Refermer le bandage et le placer, allongé, sur la gorge durant une heure.

Ces bonnes pratiques seront sans effet sans trois gestes clés. L’hydratation est indispensable pour soutenir l’élimination du corps, en buvant légèrement chaud régulièrement. La prise de vitamine C aidera à renforcer l’énergie et la protection cellulaire du corps, fatigué par le stress oxydatif de l’inflammation. Enfin, le lavage des mains et le port du masque restent plus que jamais essentiels pour se prémunir de la contamination par le virus de l’angine.
 


Trouver un aromathérapeute près de chez moi
Trouver un naturopathe près de chez moi
Troubles ORL