Articles

Nous gagnons tous à créer

publié le 03/12/2015 à 11:01
Nous gagnons tous à créer

L’art-thérapie, on pourrait croire que ça consiste à aller faire un tour au musée pour se changer les idées… Pas du tout ! Ça ne consiste pas à se projeter dans les œuvres existantes, mais plutôt à s’en remettre au geste créateur, à démêler ces nœuds psychologiques qui nous entravent, à produire quelque chose à part soi, qui mérite l’attention pour soi-même.



L’art-thérapie, on pourrait croire que ça consiste à aller faire un tour au musée pour se changer les idées…

Pas du tout ! Ça ne consiste pas à se projeter dans les œuvres existantes, mais plutôt à s’en remettre au geste créateur, à démêler ces nœuds psychologiques qui nous entravent, à produire quelque chose à part soi, qui mérite l’attention pour soi-même.

"Les professionnels de ce domaine travaillent principalement avec des personnes ayant des problèmes psychologiques ou psychiatriques, et celles souffrant de handicaps mentaux. Mais ils peuvent aussi intervenir auprès d’enfants hospitalisés pour des maladies physiques graves" nous indique un site suisse, qui nous précise que cette discipline y est sanctionnée par un diplôme en trois ans. Pour la France, nous vous renvoyons aux sites de la Fédération française des art-thérapeutes ou de la Ligue Professionnelle d'Art-thérapie.

L’art thérapie a le vent en poupe ! Le mois dernier, pas moins de deux témoignages professionnels ont été publiés.

D’abord celui de Kerja Pierret, qui travaille auprès des handicapés, et qui a pu observer les bienfaits psychologiques qu’ils obtenaient à travers cet espace de création.
"Pendant une séance, je ne suis pas là pour juger. Il n’y a pas de technique picturale à connaître et à appliquer. Il faut juste laisser son inconscient s’exprimer et se libérer du regard de l’autre." "On ne travaille pas sur le bien-être, mais sur le mieux-être."

Pour sa part, Viviane Tourtet, qui a également pratiqué auprès des sans-abris ou de patients atteints de la maladie d’Alzheimer, note que l’art-thérapie n’est pas une discipline née de la dernière pluie, et qu’il en existe un bulletin scientifique aux Etats-Unis depuis près de 50 ans. Elle remarque aussi que la tradition indienne lui a permis d’enrichir sa pratique.

Comme le dit Kerja Pierret, l’art-thérapie s’adresse à tous ceux qui souhaitent faire un travail sur eux, et donc pas seulement aux malades chroniques. Nous gagnons tous à créer.

Gary Laski

 


Trouver un thérapeute en Art-thérapie près de chez moi