Articles

On arnaque aussi les thérapeutes

publié le 03/12/2015 à 11:03
On arnaque aussi les thérapeutes

Attention ! Récemment, nous avons reçus une foule de témoignages concernant une arnaque aux encarts publicitaires touchant particulièrement les thérapeutes.


Il faut croire que la respectabilité renaissante des thérapeutes naturels fait de vous la proie des escrocs.

Ceux-ci cherchent à vous vendre des encarts publicitaires dans des fascicules envoyés à très peu d’exemplaires ou pas du tout, et de les faire payer très cher, arguant régulièrement et avec force d’un agrément préalable du thérapeute. Ces injonctions à acheter sont régulièrement suivies d’aberrantes menaces de recouvrement.

Une affaire similaire d’arnaque aux encarts publicitaires, à Versailles, avait été relevée par le Parisien en 2011, et condamnée par les tribunaux. Il s’agit donc d’un type de combine bien rôdé.

Si quelqu’un cherche à vous vendre quelque chose par téléphone, refusez systématiquement. Si le vendeur essaie de vous forcer la main, d’autant plus.

Si l’on vous propose de la publicité, demandez toujours à avoir la publication en mains propres, et n’hésitez pas à vous enquérir auprès des prétendus destinataires.

Un coup de fil ne coûte rien, et de toute façon, ne signez rien que vous n’ayez mûrement réfléchi. Les escrocs jouent très souvent sur la rapidité, et le reste du temps sur la confusion.

Ainsi lorsqu’on ouvre une entreprise, on reçoit presque systématiquement un courrier qui veut nous vendre une adresse mail pour 200€, en se faisant passer pour administratif et donc obligatoire.

Nous ne pouvons que chaudement vous conseiller de rester vigilants. Les "indépendants" sont des cibles privilégiées pour ces escrocs bien au fait de la fragilité de vos structures et de vos éventuelles difficultés à vous faire connaître.


Gary Laski