Articles

Feng Shui : soigner l’espace

publié le 01/08/2017 à 00:00
Feng Shui : soigner l’espace

Le Feng Shui est une discipline ancestrale d’aménagement de l’espace, née en Chine. Elle a commencé à prendre de l’importance en Orient, avec la résurgence des pratiques anciennes (taoïsme et confucianisme), dans l’Empire du Milieu. En Occident, elle commence à prendre de l’importance, au point que même des petits commerçants font appel à des spécialistes de cette discipline.


Un art ancestral

Dans la tradition chinoise, l’espace a une valeur en soi. Une valeur symbolique, mais aussi énergétique. Le temps qui passe se matérialise dans l’espace, à la façon des vents qui tournent selon les saisons. Certaines directions spatiales sont plus propices à certaines activités : manger, dormir, travailler correctement, dépend de notre localisation, du sens où l’on se tourne.

Reconnaître et accepter ces influences que peut avoir l’espace n’est pas étranger à l’Occident, notamment à la tradition romaine, empruntée elle-même aux Etrusques. D’ailleurs Paris a été « fondée » par les Romains sur un axe Nord-Sud – le cardo et le decumanus, correspondant au croisement du boulevard Saint-Germain et la rue Saint-Jacques.

Mais le moyen-âge, son insécurité et le rétrécissement des villes sont passés par-là, de même que le christianisme qui a banni les anciens dieux du foyer. Des Romains, nous n’avons conservé que le souci de bâtir des ouvrages publics… jusqu’à ce que l’urbanisme moderne nous rende la ville inhumaine.

Il y a donc dans le Feng Shui, fondé sur la circulation énergétique, une tentative de rendre nos espaces intérieurs plus humains – faute de pouvoir agir sur l’espace public.  

Composez votre espace

Ce désir peut s’ancrer dans la volonté de purifier un espace où ont eu lieu des évènements dont l’influence néfaste transpire par tous les murs. Mais il existe également un souhait d’optimisation de la part des personnes qui recourent à de tels spécialistes : qu’il s’agisse d’avoir une vie de famille harmonieuse ou un commerce prospère, rien n’est à négliger : orientation du soleil, luminosité, présence ou non de végétaux…

Il existe de nombreux manuels qui vous permettront de vous initier à cet art ancestral. Nous vous avions recommandé il y a quelques mois ce manuel spécifiquement adressé aux thérapeutes : So Feng Shui : cabinets des professions de santé et de bien-être. Il reste d’actualité.

D’autre part, vous pouvez aujourd’hui avoir recours à des spécialistes, et pas seulement dans les grandes villes, comme en atteste ce récent article du Courrier de l’Eure. Votre espace, c’est votre amplitude vitale, et à ce titre, il mérite une attention particulière. 

 

Gary Laski


Trouver un thérapeute en Feng Shui près de chez moi