Description de la thérapie Shiatsu

Le Shiatsu : La thérapie japonaise par pression des doigts.

Originaire du Japon, le Shiatsu signifie « pression des doigts » (Shi=doigts et atsu=pression) et s’inscrit dans les traditions millénaires de techniques manuelles asiatiques. Fortement imprégnés par la médecine traditionnelle chinoise (depuis 1300 ans), les Japonais développèrent peu à peu une approche des massages proprement japonaise (Anma), puis, il y a à peine un siècle, la pratique du Shiatsu fit son apparition au Japon avant de se développer rapidement jusqu’à être reconnue officiellement par le Ministère japonais de la santé en 1955. C’est encore le cas aujourd’hui. En France, la profession s’est développée dans les années 1990 et regroupée au sein de plusieurs fédérations.
Le shiatsu utilise principalement les pressions des doigts et des mains mais parfois aussi les bras, genoux ou pieds pour stimuler des points réflexes du corps afin de soulager une douleur ou un inconfort et rétablir la circulation harmonieuse de l’énergie. Il existe deux grands courants du Shiatsu. Le premier (issu d’un des fondateurs du Shiatsu, Tokujiro Namikoshi) est une approche purement physique qui consiste à exercer un travail de pression sur des zones musculaires tendues et des points spécifiques ; le deuxième courant désigné parfois comme le « Zen-Shiatsu », (développé par Shizuto Masunaga) intègre pleinement les principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (Ying et Yang, méridiens, 5 éléments…) et sa dimension énergétique. Ce dernier courant du Shiatsu travaille avec les points d’acupuncture (« Tsubos » en japonais) situés le long des méridiens et vise à réguler les circulations d’énergie via la stimulation de ces points.

 


Une séance avec un praticien en shiatsu : pour qui, pour quoi ?

Le Shiatsu s’adresse à tout le monde, à tout âge. Il permet de gérer éliminer les tensions du quotidien et s’inscrit avant tout dans une démarche de bien-être physique, psychique et émotionnel. Il est aussi une pratique de santé reconnue comme telle au Japon visant à préserver la santé via la circulation harmonieuse des flux d’énergie dans le corps humain. Encore peu d’études existent sur son efficacité. Mais globalement, il permettrait de réduire le stress et les tensions, de renforcer nos défenses immunitaires et de nous apporter détente physique et psychique. Il semble par ailleurs une piste intéressante pour les douleurs rhumatismales (arthrose, arthrite, lumbago, cervicalgie, torticolis), gynécologiques (nausées, cycle…), psychologiques (anxiété, angoisses voire schizophrénie selon une petite étude), respiratoires et digestifs.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en shiatsu.

Avec qui

La profession n’est pas réglementée en France si bien que tout le monde peut l’exercer avec des niveaux de formation variables (d’une initiation d’un week-end à une formation sur plusieurs années). Prenez donc le temps de choisir votre praticien. Privilégiez ceux qui ont suivi un cursus complet (environ 500 heures de formation voire plus, sur plusieurs années) auprès d’écoles reconnues et faites la différence entre un praticien de Shiatsu « confort » (une centaine d’heures) et un véritable professionnel de Shiatsu. Certains pays comme le Canada, les Etats-Unis ou le Japon offrent des cursus encore plus complets s’étalant sur plus de 2000 heures de formation.

Déroulement d’une séance

Si c’est une première séance, le praticien effectue un bilan de santé (toucher, écoute, odorat, pouls, langue…) et vérifie qu’il n’y a pas de contre-indications. La personne est habillée (tenue souple en fibre naturelle conseillée) et allongée sur un futon (matelas posé au sol) ou parfois assise (Shiatsu assis ou Amma). A la différence de l’acupuncture, le shiatsu n’utilise pas d’aiguilles et surtout établit un contact corporel tout au long de la séance avec le patient et un travail ostéo-articulaire permettant un relâchement des tensions. Le praticien accompagne par ailleurs le patient dans un travail de respiration au rythme des pressions exercées. Les personnes qui reçoivent une séance de shiatsu décrivent une sensation de détente, de relaxation et de présence en même temps. La séance dure environ une heure comprenant 35 à 40 minutes de travail corporel.

Tarifs

Variable selon la durée, le lieu d’exercice et le nombre de séances. Pour 15 à 30 minutes on compte généralement de 20 à 35 euros et pour 45 minutes à 1 heure, de 40 à 70 euros.


Praticiens en shiatsu dans les 10 plus grandes villes de France