Description de la thérapie Auriculothérapie

L’auriculothérapie : l’acupuncture des oreilles

L’auriculothérapie est une thérapie holistique qui vise à rétablir l’équilibre énergétique dans le corps et activer les capacités d’auto-guérison en stimulant certaines zones réflexes du pavillon de l’oreille, riche en récepteurs épidermiques. L'auriculothérapie est très ancienne mais elle a été redécouverte en 1950 par le docteur Paul Nogier (1908-1996), un médecin généraliste originaire de Lyon. 

Cette thérapie se base sur le fait que le pavillon auriculaire est relié au cerveau par le biais du système cérébro-spinal et du système nerveux végétatif. L’oreille a donc une place stratégique dans la réception et la transmission des messages qui circulent entre le cerveau et le reste de l’organisme. La thérapie considère aussi que la totalité du corps humain est représentée dans l’oreille, qui serait comme une miniature de notre corps (un foetus plus précisément). Ainsi, certains points spécifiques des oreilles correspondraient à certaines parties de notre organisme ou à certains organes et le pavillon de l'oreille est comme une cartographie de l'organisme tout entier. On parle de somatotopie auriculaire. En travaillant sur ces points réflexes, on obtiendrait un effet thérapeutique sur l’organe, les os ou la partie du corps qui leur correspondent.

L'auriculothérapie pourrait être considérée comme une forme d'acupuncture de l'oreille mais elle n'a en réalité pas de lien avec la médecine chinoise. Elle correspond plus à une forme de réflexothérapie (réflexologie) particulièrement efficace dans le traitement des douleurs.


L’ auriculothérapie, pour qui, pour quoi ?

Par la stimulation de points dans le pavillon auriculaire, à l’aide de piqûres, de pressions, de courant électrique, ou de radiation lumineuse, le thérapeute va stimuler une zone réflexe qui va inhiber la douleur ou permettre de contrôler un dysfonctionnement dans la zone correspondante. Cela peut s’avérer particulièrement efficace dans les cas de douleurs liées au délabrement d’un circuit nerveux (perte de sensibilité ou de motricité). L’auriculothérapie est également utilisée en soins palliatifs et dans certains services hospitaliers, dans les cas d’amputations ou d’ablations, pour soulager les douleurs fantômes. Elle peut également s’avérer intéressante pour les troubles de la digestion, pour les problèmes de stress, d’anxiété, ou dans les cas de dépression ou d’insomnie. Elle pourrait aussi soulager les troubles respiratoires (asthme, sinusite chronique), les allergies et certaines affections dermatologiques (zona). On peut, d’autre part, la recommander aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer ou qui veulent perdre du poids et aux femmes souffrant de syndrome prémenstruel. Cette thérapie n’est toutefois pas recommandée aux femmes enceintes.


Quelques informations utiles sur une séance d’auriculothérapie

Avec qui ?

Reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1987, l’auriculothérapie avec aiguilles est enseignée en France à l’université et sanctionnée par un diplôme universitaire. Elle peut être légalement pratiquée par certaines professions médicales comme les sages-femmes, les chirurgiens-dentistes, ou des médecins qui ont reçu cet enseignement spécialisé. Les acupuncteurs peuvent aussi pratiquer l’auriculothérapie avec aiguilles, puisqu’ils ont reçu une formation dans le cadre de leur cursus. Par ailleurs, plusieurs écoles sérieuses proposent des formations certifiantes destinées aux professionnels de santé non-médecins. Dans ce cas, les thérapeutes apprennent des techniques sans manipulation d’aiguilles. Il est recommandé de choisir un thérapeute qui aura reçu un enseignement de qualité, dans le respect d’une éthique et d’une déontologie. N’hésitez donc pas à interroger votre praticien sur sa formation.

Déroulement d’une séance

Il existe plusieurs types de techniques d’auriculothérapie. Après un entretien avec le consultant, le thérapeute va poser un diagnostic. Puis, à l’aide d’un stylet, ou d’un appareil électrique, il va chercher un ou plusieurs points sensibles dans l’oreille. Il va ensuite piquer ces points sensibles avec des aiguilles à usage unique, mais peut aussi utiliser des grains auriculaires à coller avec un sparadrap dans l’oreille. Ces deux techniques sont les plus répandues, mais certains thérapeutes utilisent des aimants, des impulsions électriques ou encore des fréquences laser infrarouges, ou un bâtonnet en verre à bout arrondi pour stimuler les points réflexes dans l’oreille. Le thérapeute travaillera sur l’une ou l’autre oreille, parfois les deux, en fonction du côté où se situe la pathologie. Dans certains cas de pathologies légères, il n’est pas nécessaire de faire plus d’une seule séance et le résultat peut être immédiat. Pour des troubles plus précis et des problèmes plus complexes, 2 à 3 séances sont recommandées à faire sur une période de 3 mois.

Tarifs 

La première séance peut durer 1h30 pour un tarif allant de 70 à 120 euros. Les séances suivantes ou les séances de suivi varient en fonction du temps passé. Comptez de 30 à 70€ pour une séance de 30 mn à 1 heure.


Auriculothérapeutes dans les 10 plus grandes villes de France