Description de la discipline Massage Bien-être

Rédigé par : Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-massage-bien-etre.jpg

Arrêter le temps grâce aux traditions du massage

L’histoire de la pratique du massage se perd à travers les âges et les cultures. Le contact avec la main représente, en effet, la forme de soin la plus simple et la plus instinctive. Face aux sources de stress de nos sociétés modernes, le toucher s’est développé jusqu’à prendre la forme de différents protocoles de massages sophistiqués.


Une séance avec un praticien en massage bien-être : pour qui, pour quoi ?

Les médecines traditionnelles d’Orient et d’Extrême Orient ont légué différentes techniques de massages destinées à soutenir ou recouvrer la santé, notamment en régulant la circulation de l’énergie vitale à travers le corps. L’une des plus anciennes provient d’Inde où le massage ayurvédique s’attache à activer ce flux en frictionnant amplement les membres sur toute leur longueur. Une dose généreuse d’huile tiède de sésame pénètre progressivement la peau, assouplissant ainsi les tissus externes comme internes. Ancestral et axé lui aussi sur la dissolution des blocages de l’énergie vitale, le massage shiatsu a été développé au Japon. Pratiqué au sol, sans huile, sur des vêtements souples, il comprend des pressions des pouces et des paumes ainsi que des étirements pour stimuler les méridiens. Ces approches énergétiques ont donné naissance à des styles plus relaxants, au cours du 20e siècle. Le massage suédois combine pétrissages et effleurements pour dénouer les tensions musculaires. Il est recommandé pour les sportifs avant et après l’effort physique. Le massage californien est apprécié pour ses manœuvres lentes, profondément harmonisantes. C’est la technique la plus couramment proposée aux personnes peu habituées à se faire masser. Qu’il soit tonique ou relaxant, le massage induit toujours une détente physique et psychique, nécessaire à l’évacuation d’un trop-plein : toxines, stress, émotions. La carte des massages du monde s’étend jusqu’aux massages thaï, balinais, chinois (le tui na), le massage aux pierres chaudes mais aussi des techniques spécifiques comme le massage pour femmes enceintes ou la réflexologie plantaire.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en massage bien-être.

Le droit de la santé distingue le « masseur-kinésithérapeute », profession médicale, et le praticien de massage bien-être (MBE). En France, les masseurs-kinésithérapeutes ont longtemps été les seuls autorisés à employer le terme de « massage » mais la situation évolue. La publication de la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 donne au masseur-kinésithérapeute la reconnaissance d’une compétence exclusive en matière de massage de rééducation thérapeutique. Cette évolution du cadre législatif permet au praticien MBE de proposer des services où le massage vise le bien-être de la personne et non un traitement médical ou une rééducation. Les séances de massage bien-être peuvent être proposées par des praticiens indépendants en cabinets et à domicile, ou au sein de centres de bien-être (spa, instituts d’esthétique).

Tarifs

Quel que soit le type de massage choisi, une heure de massage coûte au moins 60 euros. Ce prix-horaire est plus élevé à Paris.


Référence

Fédération Française de Massages-Bien-être
https://www.ffmbe.fr/


Praticiens en massage bien-être dans les 10 plus grandes villes de France