Articles

Cohérence cardiaque, principe universel ?

publié le 11/12/2017 à 00:00
Cohérence cardiaque, principe universel ?

Le cœur nous donne notre pouls, rythme notre vie interne. C’est sur ce fait tout simple que la cohérence cardiaque s’appuie pour évacuer ce poison qu’est le stress. Une discipline facile à pratiquer, et qui ne manque pas de parrains prestigieux, comme Florence Servan-Schreiber.


Cohérence cardiaque : elle a toujours été là

D’après le docteur O’Hare, l’un des spécialistes de la discipline, la cohérence cardiaque est un principe élémentaire de notre métabolisme. Il serait d’ailleurs connu de longue date dans la médecine traditionnelle chinoise, pour sa capacité à apaiser notre corps et notre esprit.

En effet, notre cerveau et notre système nerveux sont intimement liés. C’est d’ailleurs le cerveau qui met sous-tension notre corps pour le faire fonctionner à plus haut régime – ce que nous appelons le stress.

Mais l’influence du cerveau sur notre corps fonctionne aussi en sens contraire. Si nous apaisons notre pouls, nous apaisons aussi notre cerveau. Ce qui éteint les alarmes du stress et nous permet d’être plus attentifs à notre environnement et à nous-même.

De même, cela permet de libérer la DHEA que fabrique naturellement notre organisme, et donc de lutter plus efficacement contre le vieillissement de notre corps.

Comment pratiquer la cohérence cardiaque ?

Pratiquer la cohérence cardiaque revient à se livrer à un simple exercice visant à remettre notre corps dans un rythme sain. Toutefois, s’exercer régulièrement exige une véritable rigueur : il s’agit donc d’une discipline en soi.

Comment se pratique-t-elle ? Très facilement. Il suffit de se tenir en position assise, le dos droit, les mains posées sur les cuisses, et les jambes séparées (non croisées).

Inspirez durant cinq secondes et expirez en autant de temps. Faites cela trente fois, c’est-à-dire cinq minutes. Cela permet normalement d’évacuer tout le stress.

L’habitude ne se prend pas si facilement. Aussi vous trouverez bien des vidéos ou des logiciels ainsi que des guides respiratoires sur internet pour vous permettre de faire l’exercice sans aucune difficulté.

Par contre, ce qui est plus contraignant, c’est que pour maintenir cette hygiène de vie, il vous faut trouver 3 fois 5 minutes dans la journée à y consacrer. Or nous avons facilement tendance à nous laisser déborder par l’anxiété.

Pourtant, les bénéfices de la cohérence cardiaque sur le long terme sont loin d’être négligeables. Le stress est la maladie du siècle, la cause de beaucoup de nos maux, et de nombreux cas d’épuisement au travail, le fameux « burn-out ».

Les Servan-Schreiber : des parrains prestigieux

C’est David Servan-Schreiber, le fils du célèbre Jean-Jacques, qui avait donné un premier coup de pouce à la pratique de la cohérence cardiaque, dans son best-seller Guérir, paru en 2004. Sa cousine Florence Servan-Schreiber a repris le flambeau et s’en est fait une spécialité.

Ces personnalités ont permis de diffuser cette discipline toute simple, mais qui reste aussi saine que pratique. Vous pouvez même l’utiliser pour trouver le sommeil !

Cet exercice gagne donc à être connu. Surtout, il peut vraiment être pratiqué par n’importe qui, ce qui lui promet une belle réussite à l’avenir.

Intégrer la cohérence cardiaque dans sa pratique de thérapeute ou d’enseignant, demande une connaissance plus approfondie du principe physiologique qui est à son origine. Il existe à ce titre des formations, mais aucune accréditation.

Toutefois, l’avantage d’une formation à cet exercice, c’est qu’elle peut se faire en ligne. De même, il existe de nombreuses applications qui vous permettront de pratiquer la cohérence cardiaque n’importe où.

Vous n’aurez plus d’excuse !


Gary Laski


Trouver un thérapeute en Cohérence cardiaque près de chez moi