Articles

Méthode Tipi : Ne laissez plus vos émotions vous déborder

publié le 04/06/2018
Méthode Tipi : Ne laissez plus vos émotions vous déborder

Les émotions sont essentielles à notre fonctionnement psychologique. Elles sont les témoins de ce que nous ressentons, et même de ce que nous sommes, au fond. Mais certaines d’entre elles, négatives, nous dépassent, nous débordent, nous font perdre le contrôle sur nous-mêmes, voire notre sang-froid. Et la méthode TIPI est là pour y remédier.


Se confronter à ses mauvaises émotions

TIPI signifie « technique d’identification sensorielle des peurs inconscientes ». En effet, nos peurs et nos angoisses nous empoisonnent, mais surtout à des moments précis, révélant ainsi nos fragilités profondes. D’où certaines réactions négatives : phobies en tout genre, colère, et même dépression. Ces craintes et ces réactions peuvent devenir handicapantes, et même pathologiques.

La méthode TIPI consiste justement à identifier ces craintes, de façon à résorber les réactions négatives qu’elles causent. Mais il faut apprendre à lâcher-prise et surtout à nous concentrer sur les sensations physiques que nous causent ces maux contre lesquels il semble, au premier abord, que nous ne puissions rien.

Et c’est normal : quand nous sommes dépassés par une émotion, nous occultons ce que nous ressentons physiquement. Or la méthode TIPI permet de solliciter la mémoire du corps, comme le note le fondateur de cette discipline, Luc Nicon.

Les 4 étapes de la méthode TIPI

Définir clairement les émotions et les réactions que nous ne voulons plus voir surgir de nous : ce qui nous fait peur, ce qui nous gâche la vie. Le domaine d’application est très vaste : phobies, crainte de parler en public, de prendre un avion, de nous mettre dans des colères noires… ainsi que toutes nos angoisses, dont la principale est celle de notre propre fin.

Retrouver les sensations liées à ces émotions, dans les moindres détails, avec tous les désagréments physiques que cela comporte (mains moites, souffle court, gorge nouée, jambes coupées…).

Un état d’hypnose très court, de moins de trois minutes, qui permet de court-circuiter l’ancrage physique du trouble émotionnel.

Retour à la situation d’origine, pour saisir la différence et constater que le lien entre émotion et réaction a été rompu.

Méthode TIPI : plus pointue qu’elle n’y paraît

La méthode TIPI provient d’études sérieuses en biologie et en neurologie. La mémoire émotionnelle contient une capacité naturelle d’autoguérison. Toutefois, certains traumatismes sont difficiles à éliminer, et nécessitent une prise en charge plus longue et plus approfondie.

Des formations courtes « d’auto-TIPI » sont accessibles, qui permettent de travailler sur soi. Il est tout de même nécessaire, seul ou à l’aide d’un thérapeute, de respecter quelques règles élémentaires.

Ainsi, il est important de comprendre clairement l’émotion qui nous dépasse, et de même, d’accepter la « plongée sensorielle », sans y résister, ce qui requiert une certaine autodiscipline. Enfin, il est important de rappeler qu’il s’agit avant tout d’une méthode psychologique, qui ne guérit pas les maux physiques.


Camille Dubois

 


Trouver un professionnel Tipi près de chez moi