Articles

Famille : sauver les meubles avec la bonne thérapie

publié le 12/06/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Famille : sauver les meubles avec la bonne thérapie

Votre famille souffre de relations conflictuelles ou l’un de vous traverse des difficultés qui perturbent le fonctionnement du foyer ? La thérapie familiale dénoue les fils invisibles qui empêchent de grandir tous ensemble.


Certaines crises de vie ou certains troubles ne peuvent être résolus efficacement en s’adressant à la seule personne qui en souffre. Pour mettre fin au cycle infernal des conflits en famille et sortir de l’impasse, il faut impliquer tous les membres. En plus d’apporter un éclairage unique sur les blocages inconscients intergénérationnels, la thérapie familiale a prouvé son efficacité sur les troubles du comportement, les TDAH (troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), la dépendance à l’alcool ou aux drogues.

Le membre symptôme

Le premier apport d’une thérapie familiale est d’aider les proches à prendre conscience que celui ou celle qui rencontre des difficultés ne constitue pas « le problème » mais son révélateur. Un adolescent en décrochage scolaire, des disputes parentales à répétition, un enfant turbulent, souffrant d’énurésie ou de cauchemars : pour le thérapeute familial, le comportement incarne le symptôme. Le dispositif spécifique de la thérapie familiale (présence de deux co-thérapeutes, éventuellement d’une caméra ou d’une glace sans tain), permet d’observer les interactions conscientes, inconscientes, verbales et infraverbales. L’approche emprunte ainsi à la thérapie systémique pour décrypter les lois qui régissent le groupe et repérer non-dits, mauvais rôles ou fausses croyances.

Accepter le changement

Souvent les conflits agissent comme des boucles sans fin, nourries de reproches, d’amertume, et d’isolement. Chacun campe sur ses positions, souffre d’être incompris tout en attendant un geste réparateur de l’autre… qui ne vient pas. Le souhait d’entamer une thérapie marque donc un pas collectif vers une rupture dans ce cercle vicieux, signe que l’entité famille possède l’énergie d’un retour à l’équilibre, phénomène que l’on nomme « homéostasie » en santé naturelle. Il faut beaucoup d’énergie à l’organisme pour maintenir un blocage physique ou psychique. Il en faut encore plus pour le déverrouiller. La thérapie familiale apporte un soutien puissant pour faciliter le changement, déplacer les ressentis afin de se mettre à la place de l’autre, libérer la parole et retrouver le sens d’une direction commune.

Source
• A quoi sert une thérapie familiale ?, Psychologies
https://www.psychologies.com/Famille/Relations-familiales/Parents/Articles-et-Dossiers/Vie-de-famille-contrainte-ou-plaisir/A-quoi-sert-une-therapie-familiale


Trouver un praticien en thérapie familiale près de chez moi
Addictions
Couple
Gestion des émotions
Troubles du comportement
Troubles relationnels