Articles

Sonothérapie : le cerveau en mode avion

publié le 14/10/2021 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Sonothérapie : le cerveau en mode avion

Aussi vieille que le monde lui-même, l’utilisation des vibrations sonores permet d’entrer dans un état de profonde relaxation. Remise au goût du jour, la technique s’appuie sur les ondes sonores émises par un gong, des bols chantants ou d’autres instruments ancestraux pour induire un bien-être physique et mental. On l’appelle « sonothérapie ».


Aujourd’hui, nombreux sont les studios de yoga qui étendent leur offre de cours avec des « bains de gong », des séances de relaxation sensorielles puissantes. L’organisme, composé à 70 % d’eau, est naturellement très sensible à ces concerts vibrants. Les fréquences sonores agissent comme des vagues internes sur les tissus, les cellules, les organes et les méridiens, rééquilibrant l’énergie globale à travers tout le corps. Le monde hospitalier commence à s’intéresser à ses bienfaits, car la sonothérapie réduit le stress, libère les tensions, prépare au sommeil et apaise les pics émotionnels.

Trouver la solution en soi

La sonothérapie permet d’atteindre un état modifié de conscience, similaire à celui de la méditation. Si, durant la journée, le cerveau travaille en onde bêta, des ondes rapides destinées aux pensées et à la communication, en sonothérapie, la longueur des ondes cérébrales est plus grande. Plus lentes, ces dernières agissent directement au niveau cognitif en stimulant la compréhension, l’imaginaire et la créativité, des compétences activées aussi par l’hypnose afin de laisser émerger les ressources profondes. Pratiquée sous forme de relaxation, la sonothérapie invite à un relâchement qui aide à y voir clair dans sa vie. Elle utilise le gong, des bols tibétains ou des bols de cristal, les cymbales tibétaines, le diapason, le bâton de pluie ou encore le tambour des chamans.

La voix, un instrument unique

Utilisées dans l’Inde et le Népal antiques pour leurs pouvoirs de visualisation et de guérison, les vibrations sonores sur le champ électromagnétique du corps ouvrent des portes vers la part spirituelle de chacun. La tradition du yoga s’appuie sur la répétition de mantras, dont le plus connu est le son « om », et le chant harmonique pour relâcher les corps et rendre l’esprit disponible pour une connexion avec le divin. Les traditions chamaniques font de même avec le chant diphonique à travers des rituels sacrés pour élever le niveau d’énergie et contacter les esprits de la nature. De nos jours, le yoga du son ou le yoga vocal adaptent ces principes dans des exercices de souffle et de voix. Au lieu de traverser la peau, les muscles et les fascias, les ondes vibratoires agissent depuis l’intérieur pour un effet relaxant plus direct et une vraie rencontre avec soi.

Sources
https://www.reseau-chu.org/article/entre-stimulation-et-apaisement-le-chariot-snoezelen-pour-leveil-des-sens-en-soins-palliatifs/
https://www.baindegong.fr


Trouver un praticien en thérapie par les sons près de chez moi
Bien-être
Gestion des émotions
Sommeil
Stress & anxiété