Articles

Points de Knap : faire sauter les verrous de la douleur

publié le 11/01/2022 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Points de Knap : faire sauter les verrous de la douleur

Moins connus que les points gâchette prisés des ostéopathes, les points de Knap ont pourtant été recensés il y a près d’un siècle. Répertoriés et localisés le long du corps, ils enferment les douleurs musculaires. Un massage, proche du « polissage », les déverrouille durablement.


La technique des points de Knap vient de Gëorgia Knap, un Français mort à 80 ans, en 1946. Passionné de médecines naturelles avant l’heure, Knap identifia 18 points principaux et 15 points secondaires, distribués symétriquement sur le corps, qui sont autant d’accumulateurs des tensions musculaires. Stimuler ces carrefours stratégiques élimine les contractures, délasse et renforce les défenses naturelles.

Une technique par « ponçage »

On distingue trois types de points de Knap. Les points « actifs », quand les tensions sont ressenties en permanence sans action particulière, les points « passifs », douloureux uniquement à la pression, et les points « absents », qui ne génèrent ni tension, ni douleur. Situés le long des chaînes musculaires, sur les ligaments et les tendons, leur massage se fait par ponçage pour « limer » et chasser la tension emmagasinée. Le ponçage s’effectue avec les doigts ou à l’aide d’un stylet en bois. La libération de la contracture est mécanique et relance la circulation sanguine, éliminant au passage les toxines accumulées. La méthode des points de Knap est particulièrement recommandée sur les douleurs rhumatismales chroniques, mais son action pro-immunitaire bénéficie à tous les systèmes et soulage aussi bien les sinusites que les troubles respiratoires ou encore l’incontinence. Elle est très complémentaire de la réflexologie pour un renforcement global de l’organisme.

Quelle différence avec les points gâchette ?

On appelle aussi les points gâchette, les « trigger points ». Si les points de Knap se trouvent à des endroits bien définis et identiques chez tout le monde, bien qu’ils ne soient pas douloureux de la même manière pour chacun, les points gâchette, eux, sont des points congestionnés dans les fascias qui enveloppent le tissu musculaire. Ils peuvent se situer dans n’importe quel muscle du corps et leur douleur peut irradier vers d’autres régions. Pour les soulager, le toucher s’apparente à celui d’une réflexologie par acupression afin d’éduquer le système nerveux à relâcher la pression à cet endroit. La technique est souvent utilisée pour apaiser une tension située ailleurs que dans la zone douloureuse d’origine. Détoxifiantes au niveau musculaire et délassantes sur le plan nerveux, les techniques des points de Knap et des points gâchette font souvent l’objet de formations conjointes.


Trouver un praticien en massage des points de knap près de chez moi
Bien-être
Douleurs articulaires
Fatigue
Immunité
Troubles musculaires
Troubles ORL