Description de la discipline Aromatologie

Rédigé par : Sabine Pinet
description-de-la-discipline-aromatologie.jpg

L’aromatologie, un art de vivre

L’étymologie du mot « aromatologie » signifie la connaissance des caractéristiques et des propriétés des arômes. Par arôme, il faut entendre les composés aromatiques qu’offrent de nombreux végétaux. En effet, certaines plantes émettent des substances odorantes que l’homme extrait à des fins thérapeutiques, cosmétiques, alimentaires et parfois marketing. Divers produits sont ainsi obtenus à partir de la fleur, de la feuille, de l’écorce, de la racine ou de la graine. Le plus connu d’entre eux est l’huile essentielle, la reine des reines de l’aromatologie. Prenant la forme d’un liquide aromatique, son taux de principes actifs est très élevé. En effet, quelques gouttes suffisent à soulager un état grippal, des migraines, des courbatures. Les huiles essentielles s’administrent en transcutané (massage), en transpulmonaire (aérosol), ainsi que par voie rectale, vaginale (suppositoires et ovules) et orale.

Au fil du temps, les huiles essentielles ont dévoilé leur potentiel thérapeutique, et les aromatologues en sont devenus les spécialistes. Pierre Franchomme, créateur du laboratoire Pranarôm, est un défenseur et pionnier en matière d’aromathérapie – versant thérapeutique de l’aromatologie. Enseignant et chercheur, sa passion et son ardeur l’ont mené à en être l’un des pères fondateurs. Il a, en effet, permis de découvrir nombre d’huiles essentielles pour traiter les bobos du quotidien ou des troubles tels que la bronchite, la sinusite, les infections intestinales.


Une séance avec un aromatologue : pour qui, pour quoi ?

L’aromatologie est une solution de santé et de bien-être efficace. Adultes, enfants et adolescents peuvent consulter. Lorsqu’elles sont utilisées pour soigner, les huiles essentielles en automédication sont à proscrire au profit d’une consultation avec un aromatologue. En effet, certaines huiles peuvent s’avérer très toxiques, et leur emploi requiert connaissance et savoir. Lorsque leur utilisation est cosmétique ou ménagère, le praticien peut donner des astuces ou orienter vers des ouvrages de référence.

Quelques exemples d’utilisation des huiles essentielles

• Usage Médicinal
Le champ d’application le plus connu des huiles essentielles est celui de l’infection. En effet, celles-ci triomphent de rhumes, de bronchites, de grippes, de surinfections et de furoncles. Leurs propriétés anti-inflammatoires, antiparasitaires et détoxifiantes sont aussi fort appréciables. Les découvertes qui lient le cerveau et l’intestin amènent aussi les chercheurs à s’interroger. Ces derniers ont ainsi identifié certaines huiles essentielles qui restaurent le microbiote et favorisent un état de mieux-être psychique.

• Usage pour le bien-être
Les huiles essentielles sont d’une aide inestimable lorsque l’on souhaite se détendre et créer une ambiance zen. L’impact des arômes sur l’humeur est bien connu en aromatologie. Quelques gouttes peuvent, par exemple, considérablement soulager cauchemars et insomnies. Le champ de la beauté n’échappe pas à la règle. Une petite goutte d’huile essentielle mélangée à sa crème de jour permet d’avoir un teint éclatant.

• Usage pour les soins énergétiques
Les huiles essentielles ne se soustraient pas aux lois de l’univers. Elles portent en elles une formidable énergie. Il est intéressant, pour un spécialiste en équilibre énergétique, de les utiliser. De fait, elles s’allient parfaitement avec un travail sur les chakras en associant, par exemple, leur couleur à celle du centre énergique travaillé.


Quelques informations utiles sur une séance avec un aromatologue.

Les aromatologues détiennent un savoir mais n’ont pas l’usage thérapeutique des huiles essentielles. Seuls les professionnels de santé – pharmaciens et médecins généralistes – font des diagnostics et des prescriptions. Pourtant, nombre d’aromatologues ont suivi, sur plusieurs années, des formations de qualité. Mais la loi leur impose un rôle de conseiller. Il est donc important qu’ils conjuguent leur expertise à d’autres spécialités comme la naturopathie, la micronutrition ou la réflexologie.

Déroulement d’une séance

Le déroulé d’une séance avec un aromatologue dépend de la spécialité choisie, mais certaines étapes sont immuables. Celle de l’anamnèse, lors du premier rendez-vous, est essentielle. Elle prend généralement la forme d’un questionnaire afin de connaître les habitudes et l’hygiène de vie du client. Celui-ci est ensuite invité à découvrir les huiles essentielles. Il se laisse simplement guider vers celles qui l’inspirent. L’aromatologue reste à ses côtés et l’oriente. Il prend le temps, en fin de séance, d’expliquer les précautions d’emploi. Le client peut se munir d’un petit carnet afin de noter les conseils d’utilisation.

Tarifs

Le tarif varie en fonction de la spécialité du praticien, de ses qualifications et parfois de son lieu de consultation. Il peut être compris entre 50 et 80 euros pour une séance d’une heure ou une heure trente. Ni la CPAM ni les mutuelles ne prennent en charge le coût d’une consultation avec un aromatologue. Si un médecin généraliste est consulté pour des prescriptions en aromathérapie, la séance est remboursée, mais les huiles essentielles ne le sont pas.



Les aromatologues dans les 10 plus grandes villes de France


Beauté
Bien-être
Problèmes de peau
Sommeil
Troubles ORL