Description de la discipline Auriculoréflexologie

Rédigé par : Sabine Pinet
description-de-la-discipline-auriculoreflexologie.jpg

L’auriculoréflexologie pour soulager la douleur naturellement

L’auriculoréflexologie est une méthode de santé alternative qui s’inscrit parmi les disciplines de la réflexologie. Sa spécificité est d’agir sur le système nerveux grâce à la stimulation des points réflexes de l’oreille. Aussi est-elle, principalement, employée pour soulager la douleur, qu’elle soit d’origine lombaire, articulaire ou neuropathique. Cette méthode a été conceptualisée dans les années 1950 par le docteur Paul Nogier, dont les spécialités – acuponcture et homéopathie – l’orientent clairement vers une médecine naturelle. L’Organisation mondiale de la santé, dont un des rôles est d’étudier les méthodes sanitaires, reconnaît les bienfaits de la réflexologie auriculaire depuis plusieurs années maintenant.

Paul Nogier, le père de l’auriculoréflexologie

Connaître le parcours de son créateur explique aisément les principes de l’auriculoréflexologie. Fils de professeur de physique médicale et élève en ingénierie à l’École centrale de Lyon, son esprit est largement initié au principe de la circulation d’énergie et d’informations. Il lui est donc facile d’appréhender celle du corps. En effet, Nogier a conscience que l’organisme se régule par les échanges effectués entre les organes et le cerveau grâce à l’influx nerveux. Cet influx, comparable à une énergie électrique, aide à transporter les informations sur le réseau de nerfs d’un point à un autre. Aussi, lorsqu’il apprend qu’une guérisseuse soulage les douleurs de la sciatique en stimulant un point de l’oreille, il n’en est pas surpris. Il étudie ardemment ce phénomène et le développe. Il identifie ainsi, au niveau du pavillon de l’oreille, deux cents points réflexes liés à une zone de l’organisme ou à un organe précis. Le traitement qu’il invente consiste alors à stimuler les points réflexes douloureux à l’aide, le plus souvent, d’un appareil de détection et de stimulation électrique.


Une séance avec un auriculoréflexologue : pour qui, pour quoi ?

Étant donné que la spécificité de la réflexologie auriculaire est de diminuer la douleur, son champ d’application est vaste. En effet, le spécialiste en auriculoréflexologie peut tout aussi bien soulager des douleurs rhumatologiques qu’apaiser celles liées au sevrage en cas d’addiction. Il accueille également les personnes qui souffrent de dysfonctionnements digestifs ou hormonaux, tels que les dysménorrhées, l’infertilité, l’impuissance. La méthode s’adresse aux grands et aux petits. Il est possible, en effet, d’amener son enfant consulter afin, notamment, de calmer l’anxiété.

Quelques motifs de consultation

• Asthme, acouphène.
• Allergie, zona, psoriasis, eczéma.
• Addiction : tabac, drogue, alcool, boulimie.
• Anxiété, insomnies, dépression, énurésie.
• Arthrose, arthrite, sciatique, lumbago.
• Trouble de l’écriture, trouble neurodégénératif, bégaiement.
• Migraine, névralgie, fatigue, chute de tension, hypertension.


Une séance avec un auriculoréflexologue : pour qui, pour quoi ?

Le spécialiste en réflexologie auriculaire peut être praticien de médecine alternative, médecin généraliste ou infirmier. Il a bénéficié d’un enseignement universitaire ou s’est formé au sein d’un organisme privé et agréé par certains centres de formation et instituts. Les profils des professionnels sont donc variés, mais il demeure que tous ceux qui exercent cette méthode respectent un protocole précis ainsi que la charte de déontologie qui leur incombe. La personne qui décide de consulter doit donc se renseigner et choisir en connaissance de cause. Ce temps de recueil d’informations s’avère important afin de vivre les futures consultations en conscience et en confiance.

Le client prend donc le temps, en amont, d’appeler le professionnel. Ce dernier se doit de répondre aux questions et d’informer quant aux indications et contre-indications. Il existe, en réalité, quelques situations qui ne permettent pas de bénéficier de ces stimulations auriculaires. Les femmes enceintes, par exemple, doivent être prudentes. Les personnes atteintes de troubles physiques conséquents, de pathologies psychiques, de tumeurs malignes ou de toute autre particularité doivent impérativement le signaler. Si le praticien estime qu’il est possible d’accompagner le client, un premier rendez-vous est fixé. Dans le cas contraire, il prend soin d’orienter vers le médecin généraliste ou il conseille une autre méthode.

Déroulement d’une séance

Le premier rendez-vous est marqué par le temps de l’anamnèse. Il s’agit d’un questionnaire sur l’état de santé, les habitudes et l’histoire de vie. Le praticien appréhende ainsi le dysfonctionnement de manière plus fine et pertinente. En réalité, parfois, il y a pour un même symptôme de multiples causes, et par conséquent des stimulations auriculaires différentes. Les chutes de tension sont un exemple typique.

Après l’anamnèse, le client s’allonge, habillé, sur une table de massage. Il s’installe confortablement afin de vivre les différentes étapes qui composent la séance. La première est consacrée à l’identification des points sensibles et douloureux à l’aide d’un palpeur à pression ou d’un détecteur électronique auriculaire. La seconde comprend le traitement de ces points par leur stimulation. Plusieurs outils s’utilisent en fonction des préférences du client et des compétences du praticien. Il y a les aiguilles à usage unique, l’appareil électrique laser, les tiges de massage, les bâtonnets d’encens, les graines de Vaccaria, etc. Les effets peuvent être sentis dès la fin de la séance.

Selon l’intensité, la gravité du symptôme et l’état d’esprit du client, plusieurs consultations peuvent être nécessaires. L’intervalle idéal se situe alors entre quinze jours et trois semaines. Lorsque le professionnel en auriculoréflexologie maîtrise plusieurs spécialités de médecine alternative, il propose, en alternance, des temps de massage bien-être, de drainage lymphatique, d’hypnose ou de relaxation.

Tarifs

L’auriculoréflexologie peut être prise en charge par la CPAM lorsqu’elle est pratiquée par un médecin généraliste conventionné. Elle porte alors le nom d’auriculothérapie. En dehors de ce cadre législatif, la séance est à la charge du client. Les mutuelles remboursent une partie selon le contrat choisi. Le tarif varie en fonction des qualifications du professionnel consulté et des régions. Il faut compter entre 40 et 130 euros pour une durée comprise entre trente minutes et une heure trente.



Les auriculoréflexologues dans les 10 plus grandes villes de France


Addictions
Allergies
Audition
Dépression
Douleurs articulaires
Fatigue
Maux de dos
Maux de tête
Maux de ventre
Problèmes de peau
Sexualité
Sommeil
Stress & anxiété
Troubles cardio-vasculaires
Troubles féminins
Troubles urinaires