Description de la discipline Rebirth description-de-la-discipline-rebirth.jpg

Revivre ses peurs archaïques pour mieux les libérer

Développée aux États-Unis dans les années 1970 par Leonard Orr, le rebirth est une technique respiratoire qui vise à libérer les traumatismes refoulés par le mental. Son nom signifie « naissance » car la méthode permet de revivre sa propre venue au monde. On l’appelle aussi « respiration consciente ». Pour son fondateur, la naissance ainsi que les premières années d’un individu, mais également la période fœtale, sont déterminantes dans la construction de sa personnalité et de sa vie adulte. Le rebirth propose une guérison du « traumatisme de naissance » en revivant l’expérience du premier souffle grâce à un travail de respiration consciente, basé sur l’hyper-oxygénation. Dans la pratique, le rebirth est proche d’autres techniques que l’on peut rencontrer dans certaines traditions, telles que le pranayama du yoga.


Une séance avec un praticien en Rebirth : pour qui, pour quoi ?

Le rebirth repose sur des exercices de respiration volontairement amplifiée. L’hyper-ventilation amène une détente corporelle progressive, qui permet de relâcher en profondeur les tensions et favorise l’émergence des mémoires du corps. Les inspirations et les expirations successives, sans pause, activent le corps énergétique. Le souffle contacte et dissout les schémas mentaux bloquants, sans passer par l’intellect. La prise de conscience des blocages, ancrés parfois depuis la toute petite enfance, aide ainsi à mieux les dépasser. Par la respiration, le rebirth a également pour effet de stimuler l’énergie vitale, qui apporte ancrage et confiance. Le rebirth permet de lâcher-prise complètement, de s’abandonner aux émotions enfouies, notamment la peur. Voilà pourquoi le rebirth est une thérapie également intéressante pour libérer un stress lié à une agression, un accident, un burn-out, une opération chirurgicale, une phobie ou encore des troubles du comportement répétitifs. Longtemps réprimée, l’émotion remonte en surface et s’actualise, libérant une énergie créatrice pour la vie quotidienne. Le rebirth est une approche de développement personnel qui accompagnera les personnes angoissées, à la recherche d’une exploration de leurs schémas inhibiteurs inconscients. Il est déconseillé aux personnes psychiquement instables car leurs schémas archaïques risqueraient de se renforcer.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en Rebirth

A qui

Des écoles différentes préparent à l’accompagnement par le rebirth. Privilégier les structures qui font des ponts avec des pratiques médicales comme les sages-femmes et les infirmier(e)s afin d’apprendre à intégrer la thérapie dans des contextes variés. Il est nécessaire d’avoir pratiqué le rebirth pour soi-même avant de décider d’en faire son métier. L’Association Française de Rebirthing créée en 1993 à Paris forme à la Relation d’Aide en Rebirth, en cinq ans.

Déroulement d’une séance

Le rebirth se pratique en séances individuelles ou collectives, en cabinet et même en piscine. En consultation individuelle, un entretien préalable précise les attentes du patient et les effets des exercices respiratoires. En groupe, souvent sous la forme d’ateliers ou de stages, ce temps indispensable pour poser le cadre la pratique, est également soigné. 

La séance se déroule allongé et habillé. La personne se relaxe en respirant calmement, guidée par le thérapeute. Puis elle est invitée à amplifier sa prise d’air pulmonaire, en insistant sur l’inspiration, et à l’accélérer. L’idée : déséquilibrer le rythme habituel de respiration dans lequel sont incrustées des restrictions respiratoires conditionnées qui compriment le souffle. L’intensité des inspirs et des expirs augmentent jusqu’à ce que la respiration devienne incontrôlée. Peuvent alors surgir des réactions : cris, larmes, rires, mouvements ou tremblements. Un phénomène naturel, parfois spectaculaire, dû à l’hyper-oxygénation du cerveau qui désactive l’action de contrôle du cortex au profit d’une énergie instinctive. Progressivement, la respiration revient à la normale. S’en suit un temps d’intégration. Chaque séance dure 1h30 à 2h, compris dans un cycle de 9 séances, considéré comme le temps d’une gestation. En individuel, elles auront lieu en moyenne deux fois par mois.

Tarif

Entre 70 et 110 euros la séance.

Références

Association Française de Rebirthing
http://www.afr-rebirthing.com/le-rebirth/les-benefices-du-rebirth/

Site AuTonHomme
http://www.autonhomme.com/rebirth.php


Praticiens en rebirth dans les 10 plus grandes villes de France