Description de la discipline Vétérinaire ostéopathe

Rédigé par : Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-veterinaire-osteopathe.jpg

Prévenir, soulager et renforcer la santé globale des animaux

L’ostéopathie vétérinaire englobe différents actes manuels, pratiqués par des vétérinaires diplômés ayant fait le choix d’approfondir leurs compétences dans le domaine de la santé animale.


Une séance avec un vétérinaire ostéopathe : pour qui, pour quoi ?

L’ostéopathie vétérinaire consiste en des manipulations musculo-squelettiques et myo-fasciales, à visée préventive ou curative des troubles fonctionnels chroniques ou aigus chez toutes les espèces vertébrées : chiens, chats, chevaux, bovins, caprins. Ces troubles concernent les problèmes ostéo-articulaires tels que les boiteries, les troubles de la sphère digestive et urinaire, mais aussi les allergies, les affections dermatologiques ainsi que le champ émotionnel de l’animal. Les soins de l’ostéopathe vétérinaire sont généralement recherchés par des propriétaires désireux de soigner et d’entretenir naturellement la santé de leur compagnon. Initialement très développée dans l’ostéopathie équine, la pratique accompagne efficacement les performances des chevaux de course mais concerne aussi les problématiques des animaux d’élevage. L’ostéopathie vétérinaire vise à renforcer l’auto-rééquilibration de l’organisme afin de limiter ou éviter la prise de médicaments, et toute autre intervention invasive. Elle ne prend place que lorsque toute pathologie nécessitant une opération chirurgicale, ou un traitement, a été écartée par le médecin.


Quelques informations utiles sur une séance avec un vétérinaire ostéopathe.

Après un examen approfondi de l’animal (visuel, palpatoire, questionnaire sur le mode de vie, d’alimentation et les antécédents), le vétérinaire ostéopathe établit un diagnostic médical, puis procède à la normalisation des dysfonctions observées. Les mobilisations et étirements ne sont jamais opérés en force sur l’animal. L’ostéopathie vétérinaire est le plus souvent pratiquée par un praticien titulaire du diplôme d'ostéopathie vétérinaire, ayant donc validé ce double diplôme. Mais la pratique par des personnes non vétérinaires est réglementée par le décret du 19 avril 2017. Elles doivent être inscrites sur la liste tenue par le conseil national de l’ordre des vétérinaires après validation de tests de compétence, écrits et pratiques, et cinq années de formation. Les écoles d’ostéopathie animale sont toutes des écoles privées, ne présentant pas les mêmes garanties de qualité. Il est possible de se tourner vers cette spécialisation après des études d’ostéopathie humaine. La profession nécessite une grande maîtrise des différentes anatomies animales et de leurs grands systèmes biomécaniques ainsi que des techniques proprement ostéopathiques (crâniennes, viscérales, structurelles, tissulaires). La formation inclut aussi des compétences uniques liées à l’éthologie, la biologie, les pathologies animales et les techniques de tests. Il s’agit d’une spécialité très complète, encore peu répandue, avec seulement quelques centaines de vétérinaires ostéopathes en France pour 18 000 vétérinaires.


Référence

Association des Vétérinaires en Médecine Alternative et Complémentaire
https://avmac.org/l'avmac


Les vétérinaires ostéopathes dans les 10 plus grandes villes de France


Allergies
Douleurs articulaires
Maux de ventre
Problèmes de peau
Troubles urinaires