Description de la discipline Vétérinaire pratiquant l'aromathérapie

Rédigé par : Sabine Pinet
L'aromathérapie vétérinaire - Les huiles essentielles pour le bien-être des animaux

Vétérinaire pratiquant l'aromathérapie : soulager les animaux avec les huiles essentielles

Un vétérinaire aromathérapeute est un professionnel de santé animale qui emploie, en complément de la médecine allopathique, les huiles essentielles. Il répond ainsi à la demande grandissante de la population d’une méthode moins invasive, plus douce afin de soigner les animaux.

Branche de la phytothérapie, l’aromathérapie utilise, sous la forme d’huiles essentielles, les principes actifs des plantes aromatiques en vue de soulager, soigner, apaiser. Les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles sont multiples. Elles sont à la fois antalgiques, anti-inflammatoires, anti-infectieuses et antispasmodiques. Elles agissent également sur les troubles hépatobiliaires, circulatoires et dermatologiques. Largement connues et reconnues par les humains, elles s’emploient également avec les animaux à condition, toutefois, de respecter les indications et contre-indications. Les huiles essentielles présentent souvent une toxicité avérée, notamment pour le chat qui ne possède pas l’enzyme capable de «dégrader» et d’éliminer les phénols - alcools aromatiques - présents dans certaines huiles. Aussi est-il primordial, en vue de favoriser un réel mieux-être animal, de suivre à la lettre les prescriptions du praticien.


Une séance avec un vétérinaire pratiquant l'aromathérapie : pour qui, pour quoi ?

Des chiens aux chevaux en passant par les lapins, les rongeurs, ou les ânes, tous les animaux peuvent bénéficier des bienfaits des huiles essentielles. Celles-ci s’emploient en complément d’un traitement allopathique afin d’en diminuer la dose ou d’en renforcer les effets. Certaines huiles permettent de soulager la douleur quand d’autres aident les animaux à réguler des troubles du comportement, une forte nervosité ou un état dépressif. Elles sont aussi une aide précise et efficace pour créer un climat apaisant et sécurisant pour les animaux hospitalisés.

Quelques motifs de consultation :

Troubles de la peau, cicatrisation, plaies, dermatite.
• Troubles du comportement : apathie, perte d’appétit, agressivité.
• Rhumatismes des chiens (arthrose/arthrite).
• Arrivée d’un nouvel animal, départ d’un autre.
Vers (vermifuge naturel pour chien), puces et tiques (pulvérisation).
• Infections dentaires, intestinales et urinaires.
Mal des transports.
• Douleurs musculaires et articulaires.

A lire aussi : Vétérinaire pratiquant l’aromathérapie : action et précautions !


Quelques informations utiles sur une séance avec un vétérinaire pratiquant l'aromathérapie.

Déroulement d’une séance

Le déroulé d’un rendez-vous avec un spécialiste en aromatologie reste sensiblement le même qu’une consultation classique. Le professionnel commence par écouter les besoins, puis ausculte l’animal et pose un diagnostic. La différence réside essentiellement dans la manière d’appréhender les animaux et la maladie. En effet, le praticien qui soigne avec les huiles essentielles prend en compte les facteurs physiques, physiologiques, psychologiques et environnementaux. Il réunit différentes informations avant de prescrire un traitement sous forme de gélules, de poudre ou de spray. Lui seul est capable de déterminer la durée, la dose et la voie d’administration adaptée (cutanée, olfactive, orale). Un suivi est de rigueur afin d’ajuster le traitement.

Tarifs

Généralement, il faut compter 60 à 80 euros pour une première consultation, car sa durée est plus longue. Le professionnel prend le temps nécessaire pour recueillir le plus grand nombre d’informations selon des critères bien précis. Les rendez-vous qui suivent sont généralement moins onéreux, mais cela dépend de chaque professionnel et de sa région.

Formation

Un vétérinaire aromathérapeute s’est formé au sein d’une des quatre écoles nationales vétérinaires. Il s’agit de l’ENVA à Maisons-Alfort, de l’ENVT à Toulouse, d’Oniris à Nantes et de VetAgro Sup à Lyon. Il a obtenu un diplôme d’État de docteur vétérinaire. Il a ensuite suivi une spécialisation en aromathérapie dans un centre de formation habilité à dispenser cette spécialité.

Précautions et contre-indications

Choisir un professionnel ayant été formé à l’aromathérapie dans un centre habilité est la première des choses à faire. La seconde est de toujours se référer à ses conseils et à ses prescriptions avant d’utiliser les huiles essentielles sur son animal. De nombreuses contre-indications existent, car certaines huiles sont neurotoxiques, photosensibilisantes, allergisantes ou dermocaustiques. Par ailleurs, il est interdit d’en employer en cas de gestation et de lactation, de mettre une huile pure sur la peau de l’animal ou de l’injecter par voie intraveineuse ou intramusculaire. Il faut donc toujours contacter un professionnel au moindre doute. En France, toutes les régions ne comptent pas encore de vétérinaires aromathérapeutes, mais il est possible, et surtout préférable, de contacter un professionnel d’une autre région.


Ouvrages

L'aromathérapie pour mon animal, de Nelly Grosjean, éd. Fernand Lanore, 10€.
Guide pratique d'aromathérapie de l'animal de compagnie, de Pascal Debauche et Dominique Baudoux, éd. Amyris, 21,90€.
Guide pratique de phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie, de Pierre May, éd. Med'Com, 90€.


Les vétérinaires pratiquant l'aromathérapie dans les 10 plus grandes villes de France


Douleurs articulaires
Maux de ventre
Problèmes de peau
Troubles du comportement
Troubles musculaires