Description de la discipline Iridologie description-de-la-discipline-iridologie.png

Iridologie : ce que nos yeux disent de nous

L’iridologie est une forme de diagnostic utilisé par les naturopathes – et non pas un diagnostic médical. Il consiste à analyser l’iris, c’est-à-dire la partie colorée de l’œil, à en analyser les formes, de façon à décrire l’état de santé profond du patient.

Les yeux ont toujours été inspectés par les médecins, mais c’est au XVIIe siècle, que le médecin allemand Philippus Meyens a commencé à déduire qu’ils reflétaient l’état de santé du patient. Cependant, c’est Ignatz von Peczely, un médecin hongrois du XIXe siècle, qui a été le pionnier de la discipline.

En détectant une tâche dans l’œil d’une chouette qui s’était brisé la patte, et en relevant la même tâche chez un patient atteint du même mal, il a commencé à étudier la possibilité que l’œil soit un miroir du corps autant qu’un miroir de l’âme.

Il a ainsi tracé une première carte de l’iris, en attribuant des zones de correspondance avec les organes du corps humain, de la même façon que le fait la réflexologie plantaire. Ce travail fut repris et détaillé par Bernard Jensen, naturopathe et chiropracteur américain, dans les années 1950.

L’iris permet de décrire le terrain du patient, c’est-à-dire aussi bien son état de santé actuel que ses prédispositions pathologiques. Ce qui en fait un outil de diagnostic idéal pour la naturopathie.

Ainsi, le diagnostic iridologique permet d’anticiper les risques du patient et les forces sur lesquelles il peut s’appuyer pour remédier à d’éventuelles maladies.

L’iris renseigne le thérapeute par sa tonicité, ses signes (couleurs, bosses, creux, dépôts, tâches) et ses divisions dans les zones cartographiées par les maîtres de la discipline. On n’en compte pas moins de 90 aujourd’hui. Selon l’iridologie, il existe trois types de constitution : lymphatique, hématogène et mixte biliaire.


Une séance avec un iridologue : pour qui, pour quoi ?

L’iridologie permet de renforcer le terrain du patient, et permet donc une prévention de fond. Elle permet de replacer la santé du patient dans un contexte de long terme. Il s’agit toutefois d’une méthode délicate, qui requiert une longue expérience du naturopathe. Elle peut être indiquée pour les patients dont les problèmes de santé ne trouvent pas d’explication simple.


Quelques informations utiles sur une séance avec un iridologue.

Comme il s’agit de scruter les yeux du patient, l’examen n’a rien de dangereux. Il s’effectue avec un appareil spécialisé qui permet d’éclairer et d’inspecter l’œil, ainsi que de prendre des photographies, qui peuvent être interprétées. Il arrive que certains iridologues s’intéressent aussi à la sclère, la partie blanche de l’œil, c’est ce que l’on appelle la sclérologie.  

A partir du diagnostic iridologique, et après avoir discuté de ses habitudes et de ses pathologies avec le patient, le naturopathe établit un bilan et conseille une hygiène de vie pour qu’il renforce son terrain et sa santé.

Tarif

Le prix d’une séance varie de 50 à 200€, mais s’établit généralement autour de 100€.

Références

Iridologie de terrain
http://www.iridologie.com/
http://www.iridosite.com/Page_Dossiers_Fiche.awp?P1=82

Ouvrage
Iridologie de terrain, de Jean-Pierre Lancel, éd. Dangles, 158 p., 18,25 €.
La santé par l'oeil - Comprendre et utiliser l'iridologie, de Julien Allaire, éd. Mango, 160 p., 14,95 €.
ABC de l'Iridologie - Etude du langage des iris, de Patrice Kandza, éd. Grancher, 355 p., 24,35 €.


Iridologues dans les 10 plus grandes villes de France