Description de la thérapie Acupression

L'acupression : Soulager soi-même ses maux par simple pression des doigts.

L’acupression ou digitopuncture repose sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise (Qi, méridiens, yin et yang, etc.) et vise à stimuler les points d’acupuncture, sans aiguilles par simple pression des doigts. Cette pression manuelle de points clés du corps existe depuis longtemps au sein de la tradition de santé chinoise : il y a 2500 ans, certains automassages étaient déjà décrits dans des textes référents de médecine chinoise. Aujourd’hui, l’acupression ou digitopuncture peut aussi bien être un automassage très simple de certains points face à un symptôme précis qu’une démarche thérapeutique complexe et globale avec un enchaînement de stimulations manuelles de certains points d’acupuncture. Dans ce dernier cas le praticien recours généralement à des approches thérapeutiques plus larges et élaborées (la digotopuncture est un des outils mais le seul). Le shiatsu, l’auriculothérapie, la réflexologie, le Jin Shin Jyutsu, la Psycho Bio Acupressure (BPA), le do in, le dien cham, le massage Tui na ou encore le Su Jok font appel à la digitopuncture dans leur approche.


Une séance avec un praticien en acupression : pour qui, pour quoi ?

L’acupression est plus particulièrement citée pour ses effets sur le stress, pour calmer des tensions nerveuses ou des maux de dos. Grâce à des applications pour smartphone ou des petits livrets, en stimulant durant quelques minutes un point donné, l’acupression peut s’avérer fort utile en voyage ou déplacement pour des petits maux tels que nausées, jambes lourdes, début de rhume, migraine, constipation, problèmes de sommeil ou encore à l’occasion d’un examen (mémoire, concentration, stress…) par exemple. Les gens sont souvent surpris par la simplicité et l’efficacité observée ! À tel point qu’il convient de rester prudent : certains points sont strictement interdits durant la grossesse. Des protocoles d’automassage du visage sont également proposés pour la beauté. En associant impact physiologique du massage et stimulation des nombreux points d’acupuncture présents sur le visage, le cou et le crâne, les promesses de l’acupression font rêver : muscles faciaux détendus, peau raffermie, teint plus reposé et rides estompées


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en acupression.

Avec qui

Pour des bobos du quotidien, on peut s’auto-masser soi-même quelques points, conseillés par un praticien de médecine chinoise (ou professionnel de santé bien formé) ou en s’équipant d’un livre sérieux ou d’une application pour smartphone. Dans une démarche plus globale (prévention, bien-être général, insomnie, tensions musculaires récurrentes…), orientez-vous de préférence vers un praticien formé au shiatsu. Cette approche non conventionnelle, qui fait l’objet d’un diplôme d’Etat au Japon a fait ses preuves et dispose de formations et de résultats solides. Vous pouvez également vous tourner vers un professionnel formé à la réflexologie, au Jin Shin Jyutsu ou au massage Tui-na par exemple.

Déroulement d’une séance

Lors de la première séance le praticien s’entretient avec vous afin de connaître vos attentes et vos problèmes de santé éventuels. La séance se déroule habillé allongé ou assis. Comme toutes les techniques de réflexologie, il faut éviter tout excès avant et après la séance (repas trop copieux ou à l’inverse absence de repas, consommation d’alcool ou de tabac…).

Tarifs

Très variables selon l’approche utilisée, la durée, le lieu d’exercice et le nombre de séances (il faut souvent 3 à 4 séances). Pour 15 à 30 minutes on compte généralement de 20 à 35 euros et pour 45 minutes à 1 heure, de 40 à 70 euros.


Praticiens en acupression dans les 10 plus grandes villes de France