Articles

Equithérapie : le cheval guérisseur

publié le 14/03/2018
Equithérapie : le cheval guérisseur

L’équithérapie consiste à soigner par le contact avec les chevaux. Ces nobles animaux permettent de rééduquer les fonctions motrices, mais aussi des troubles du comportement. Avec le succès de cette discipline, les formations elles aussi ont le vent en poupe.


Equithérapie, quelles vertus ?

L’équithérapie est ancienne. Déjà reconnue dans l’Antiquité, par les Grecs, elle connut un regain de succès à la Renaissance, puis à la faveur de la démocratisation de l’équitation, dans les années 1970.

Bonne pour la santé, l’équitation repose sur le lien du cavalier avec la monture, un lien physique autant que psychologique – et un lien fort, pourvu qu’on lui lâche la bride.

De fait, l’équithérapie a été recommandée, notamment pour lutter contre l’autisme, pour redévelopper la psychomotricité dans les cas de handicap également, mais aussi dans le cadre d’une pratique thérapeutique plus « classique ».

De fait, on rencontre aussi bien des équithérapeutes exclusifs, qui soignent leurs patients par le seul moyen de la pratique équestre, que des thérapeutes pour lesquels cette pratique est une spécialisation supplémentaire.

Toutefois, il n’existe pour l’instant aucun diplôme reconnu officiellement, seulement des formations privées.

Equithérapeute, quelle formation ?

Les formations s’accordent sur un certain nombre de prérequis :
-    Connaissance du cheval
-    Connaissance des patients et de leurs pathologies
-    Connaissances techniques propres à la discipline
Il est recommandé au praticien d’avoir une autre formation reconnue par l’Etat (psychologue, par exemple), qui lui assurera l’essentiel de sa responsabilité juridique. En outre, une formation spécifique à l’équithérapie devra être ajoutée.

Celle-ci est assez longue : entre 500 et 700 heures, réparties sur une à trois années.

Les principaux réseaux d’équithérapie sont ceux des différents organismes de formation qui veillent à la bonne pratique et à la reconnaissance de leur profession. C’est auprès d’eux que vous trouverez les renseignements les plus fiables :
-    SFE, Société française d’Equithérapie
-    FENTAC, Fédération nationale de thérapie avec le cheval
-    FNHC, Fédération nationale handi-cheval.


Gary Laski

 


Trouver un équithérapeute près de chez moi