Articles

Microkinésithérapie : la solution pour les maux des tout-petits

publié le 06/05/2021 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Microkinésithérapie : la solution pour les maux des tout-petits

Fruit de la rencontre entre la médecine physiologique et des approches énergétiques, la microkinésithérapie combine un toucher très léger à une approche corps-esprit des troubles du début de la vie.


Née de la kinésithérapie, la microkinésithérapie a été mise au point dans les années 1980 par deux kinésithérapeutes français confrontés aux limites de leur discipline en consultations. Daniel Grosjean et Patrice Benini ont imaginé une approche encore plus précise, basée sur les connaissances de l’ostéopathie, de l’acupuncture et de l’homéopathie. À l’aide de micromouvements, la microkinésithérapie travaille en surface pour agir en profondeur.

Une aide pour soulager les bébés

Cette méthode récente considère que lorsque l’organisme fait face à une agression physique, virale ou émotionnelle plus forte que ce à quoi il est habitué, une lésion se crée sur le plan tissulaire. On parle de « mémorisation de l’agression ». L’événement est alors parfois responsable de symptômes chroniques pas toujours faciles à soulager chez un bébé, surtout quand son origine est passée inaperçue et reste difficile à identifier. Le plus souvent inconscients, ces résidus cicatriciels ne peuvent être mesurés au moyen de l’imagerie médicale. Pas d’inquiétude, la microkinésithérapie les détecte sous la main du praticien et élimine leur trace traumatique. L’intérêt majeur de cette technique manuelle est de considérer que les séquelles les plus enfouies portent toujours une trace accessible au niveau de l’enveloppe corporelle. Une approche d’une grande douceur, précieuse pour libérer les blocages chez les tout-petits.

De 0 à 5 ans

Le microkinésithérapeute utilise une micropalpation, sans manipulation, pour chercher avec ses mains la trace d’une perturbation possible. Le déséquilibre peut toucher le système digestif, urinaire ou encore la peau. Le geste du praticien se portera tant sur la zone concernée que sur l’ensemble du corps. L’action de la microkinésithérapie stimule les mécanismes d’autoréparation, naturellement forts chez le bébé et le jeune enfant. C’est son système de défense qui éliminera les dysfonctionnements. La méthode permet de traiter les problèmes d’allergies, les troubles ORL, mais aussi la nervosité qui peut entraîner des problèmes de sommeil, de l’eczéma ou de l’énurésie. La microkinésithérapie aide aussi les parents dont les bébés rencontrent des difficultés de communication, de socialisation et d’autonomie.


Trouver un microkinésithérapeute près de chez moi
Allergies
Problèmes de peau
Sommeil
Troubles ORL
Troubles urinaires