Nicolas Sacanville

Voir les avis

Praticien en médecine traditionnelle chinoise, Auriculothérapeute, Praticien en ventouses ...

Nicolas Sacanville

Adresse

9 Bld Jean Jaurès,
92100 BOULOGNE BILLANCOURT, FRANCE

Type(s) de consultations

  • A domicile
  • Au cabinet
  • Sur rendez-vous
  • Enfant

Tarif(s)

  • 70€ la séance (1h à 1h30)

Présentation

Qu'est-ce que la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est une médecine très ancienne dont les origines remontent à plus de 4000 ans. Depuis, elle n’a cessé d’être en constante évolution pour pouvoir répondre aux problématiques de santé des individus à travers les âges, gage de son efficacité.

Comme pour la médecine occidentale, il s’agit d’un système médical complet, qui possède ses propres outils et sa façon particulière d'interpréter les causes des maladies et de poser les diagnostics (énergétiques).

La physiologie chinoise met davantage l'accent sur les relations fonctionnelles entre les organes. Elle s'attarde à décrire les liens entre les organes et le reste du corps autant dans le fonctionnement harmonieux qui maintient la santé, que dans l'évolution d'un déséquilibre.

L'étude des pouls et de la langue est un domaine spécifique de la MTC. Alors qu'en Occident la fréquence du pouls est le seul élément observé, la médecine chinoise identifie vingt huit variétés de pouls différentes. De même que l’étude de la langue (sa forme, sa texture, sa couleur, son enduit, …) donne au praticien des éléments très importants sur la nature et la cause des déséquilibres.

La MTC est une médecine à la fois préventive et curative. Dans la Chine Antique, l’Empereur était entouré d’une équipe composée d’un médecin diététicien et de médecins pour les maladies dites internes et externes. Cette équipe avait pour rôle d’entretenir la santé de l’Empereur. La légende dit que lorsque l’Empereur tombait malade, ses médecins devaient le guérir gratuitement, considérant qu’ils n’avaient pas su le maintenir en bonne santé.

Bien qu’elle puise ses fondamentaux dans la Chine Antique, la MTC est tout à fait adaptée à notre monde moderne. C’est une médecine dite holistique, en ce sens qu’elle considère l’homme comme un microcosme vivant dans un macrocosme (l’univers). Cela signifie qu’elle traite l’homme dans sa globalité, considérant que les maladies peuvent être causées non seulement par des déséquilibres internes à l’homme mais également par les influences du monde qui l’entoure (perturbations climatiques, hygiène de vie, alimentation, environnement social…).

De même qu’en MTC, il n’y a pas de séparation entre le corps et l’esprit. Elle considère en effet qu’un corps mal entretenu (hygiène de vie) ou en déficience peut engendrer des perturbations émotionnelles, tout comme un esprit émotionnellement perturbé peut modifier le comportement organique d’une personne. Ainsi, la MTC pourra apporter des réponses tant aux désordres organiques qu’émotionnels.

La force de la MTC est de ne pas traiter seulement les symptômes. Elle cherche avant tout à comprendre les mécanismes qui les ont entraînés afin d’apporter un traitement en profondeur qui s’attaque directement à la racine du mal. C’est pourquoi la MTC est aussi bien adaptée aux situations aigües qu’aux situations chroniques.

L’approche globale de la MTC, sa simplicité de mise en œuvre et l’inexistence d’effets secondaires en font une médecine promise à un bel avenir. Depuis 2010, l’Acupuncture et la Moxibustion sont inscrites sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Précisons que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a officiellement reconnu l'efficacité de la MTC dans de nombreux déséquilibres. Elle a par ailleurs défini une stratégie 2014-2023 afin de promouvoir cette médecine et d’en accélérer son intégration mondiale dans les systèmes de santé.


Quelles sont les techniques de la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

La MTC repose sur 5 techniques (Acupuncture, Pharmacopée, Diététique, Tui-Na, Qi Gong / Tai Qi Quan) qui font partie intégrante de son système de traitement.

Les techniques de soin seront choisies et adaptées en fonction de l’âge du patient, de sa sensibilité, de sa situation et de ses déséquilibres, en vue de l’obtention de la meilleure efficacité de traitement possible.

* L’acupuncture et la moxibustion sont les techniques les plus connues et répandues de par le monde. En Occident on parle seulement d’acupuncture alors qu’on devrait parler d’acupuncture-moxibustion qui est la traduction exacte du terme chinois « Zhen Jiu ».

Selon la conception de la MTC, le corps humain est un petit univers (microcosme) relié par des canaux (les méridiens) dans lesquels circule l’énergie (le Qi en Chinois, prononcez « tchi »).

L’acupuncture et la moxibustion permettent de stimuler les points d’acupuncture situés sur ces méridiens, pour rétablir la bonne circulation énergétique et ainsi libérer les points de blocage ayant entrainés les déséquilibres. La stimulation des points peut se faire par la pose d’aiguilles stériles très fines et à usage unique (acupuncture) ou par l’emploi des propriétés de la plante d’armoise utilisée sous différentes formes (en cône, en bâton, en vrac …) que l’on fait brûler à proximité de points précis d’acupuncture, afin de libérer la circulation du Qi et de chasser les énergies perverses (moxibustion).

L’acupuncture-moxibustion est une technique appropriée tant pour les pathologies aigües que pour les pathologies chroniques.

L’auriculothérapie et les ventouses peuvent être considérées comme des techniques à part entière mais en Chine, elles font partie intégrante des techniques de l’acupuncture.

- L’auriculothérapie, bien que née en Chine a été formalisée la première fois par le français Pascal Nogier. Elle est basée sur un système très intelligent qui donne une représentation complète et généralisée du corps humain au travers de la région anatomique des oreilles.

Cette technique combine à la fois la réflexologie (identification de points d’acupuncture et de zones dans l’oreille selon la conception du système organique de la MTC), la médecine traditionnelle chinoise (identification de points d’acupuncture et de zones dans l’oreille selon la conception du système organique de la MTC) et la biomédecine (identification de zones dans l’oreille selon la conception du système organique et hormonal de la biomédecine).

En Chine, les points et zones de l’oreille ne sont que très rarement piqués à l’aide des aiguilles d’acupuncture. On a plutôt recours, comme ce sera le cas à mon cabinet, à l’emploi de petites graines qui sont collées quelques jours (3 à 5) sur des zones précises de l’oreille à l’aide d’un fin et transparent sparadrap. A la différence de l’acupuncture, les graines ne pénètrent pas la peau. Le patient est d’autant plus acteur de sa guérison qu’il presse lui-même régulièrement les petites graines avec ses doigts pour stimuler les points d’acupuncture et/ou les zones organiques choisies par le thérapeute en fonction de l’action de traitement recherché.

L’auriculothérapie est une méthode de choix pour traiter les enfants qui apprécient son côté ludique par la stimulation qu’ils feront eux-mêmes mais aussi pour les grands qui ont la phobie des aiguilles ainsi qu’en complément d’une séance d’acupuncture pour apporter davantage d’efficacité à la séance.

- Les ventouses sont une technique issue des traditions familiales populaires et on retrouve leur emploi dans plusieurs parties du monde : en Afrique on utilise des cornes d’animaux en guise de ventouses, au Tibet et en Sibérie on utilise le principe de succion buccale, en Russie on les utilise pour les douleurs et les tensions, en Turquie on les utilise pour traiter l’incontinence urinaire, les rhumes, les grippes, les règles irrégulières ou douloureuses. En Asie elles sont très utilisées et en Chine plus particulièrement, elles font partie intégrante de l’acupuncture. En Europe, elles ont été introduites au XVIè et XVIIè siècles pour remplacer l’utilisation des sangsues.

En France, leur emploi était encore assez répandu dans nos campagnes il y a quelques dizaines d’années mais leur utilisation s’est peu à peu perdue malgré leur emploi avec succès depuis des siècles, notamment en raison de l’émancipation de la biomédecine ou médecine allopathique.

Néanmoins, leur emploi a récemment été médiatisé lors des derniers jeux olympiques de 2016 où on a pu apercevoir les marques de leur utilisation chez des sportifs de haut niveau (y compris français) et concourant aux épreuves de natation.

En effet, les ventouses (et l’acupuncture) sont de plus en plus utilisées par les sportifs de haut niveau pour dissiper les contractures, blessures et autres douleurs liées à leur entrainement intensif.

L’action des ventouses est principalement de dégager la circulation du Qi et du sang dans les méridiens lorsque ces derniers sont bloqués et qu’ils entrainent par conséquent des douleurs. En cabinet on les utilisera principalement pour les douleurs (notamment lombaires voire encore conséquences de traumatisme), les blessures musculaires et les infections (rhume, grippe, …).

A l’instar de l’auriculothérapie, elles seront également une alternative aux phobiques des aiguilles, d’autant que leur utilisation selon la technique glissante (sous forme de massage) peut se révéler très agréable pour le patient.

En fonction de la technique d’utilisation (fixe, éclair ou glissante), de la force et de la durée de succion employée par le praticien, elles pourront laisser une marque sur la peau qui bien-sûr se dissipera complètement par la suite.

* La diététique ou « diétothérapie » préconise une alimentation adaptée par le biais des propriétés des aliments (saveur, nature et tropisme) afin de conserver la santé et de corriger certains dysfonctionnements.

Selon la MTC la diététique a un rôle fondamental dans le maintien de la bonne santé. Comme le mentionnait Hyppocrate, le père de la médecine occidentale, « que ton aliment soit ton premier médicament».

On comprend aisément pourquoi de nos jours, nous connaissons une recrudescence de tant de déséquilibres bien souvent liés à une mauvaise alimentation.

* La pharmacopée à l’instar de la phytothérapie, est un remède principalement à base de plantes que l’on prend sous forme de décoction. Sa prescription est définie par le praticien en fonction de la pathologie du patient et selon les mêmes principes que la diététique, en agissant sur la combinaison des propriétés des ingrédients (nature, saveur, tropisme) pour en obtenir les effets souhaités sur l’organisme.

La pharmacopée est cependant beaucoup plus puissante que la diététique car elle utilise les principes actifs et concentrés des plantes.

Elle sera plutôt utilisée comme traitement curatif alors que la diététique sera plutôt réservée en traitement prophylactique (préventif).

La pharmacopée sera également davantage employée pour le traitement des pathologies chroniques que pour le traitement des pathologies aigües qui elles, resteront la panacée de l’acupuncture.

* Le Tui-Na est un massage thérapeutique qui vise à améliorer la circulation énergétique du corps. « Tui » signifie Pousser et « Na » saisir. Ce sont les deux types de manipulations les plus couramment utilisées dans le massage thérapeutique chinois. Le massage Tui-Na regroupe plus de 300 manipulations différentes, rigoureusement classées selon leur forme, leur force et leur fonction. Il s’agit d’un ensemble de techniques manuelles réalisées sur des zones précises du corps ainsi que sur les points d’acupuncture.

* Le Qi Gong et/ou le Tai Qi Quan sont un ensemble d’exercices physiques de santé permettant de conserver la santé et de prévenir les déséquilibres.

En Chine, où l’on doit avant tout prendre soin de son enveloppe physique pour que l’âme ait envie de l’habiter, le Qi Gong (prononcez tchi kong) fait partie du quotidien. Postures, massage, exercices respiratoires, mouvements, tout dans cette discipline est destiné à mieux capter l’énergie vitale dans l’air ou dans la nourriture, et à la faire circuler harmonieusement dans tout le corps, le long des méridiens.

Pour la MTC, la mise en mouvement de l’énergie stimule les organes et les fonctions essentielles de l’être humain. Le mouvement permet ainsi d’éviter les blocages responsables des maladies et de garantir une meilleure santé physique et psychique.


Dans quels domaines peut intervenir la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

Il est difficile de répondre avec précision à cette question, tant le champ d'action de la MTC est large.

A titre informatif, voici une liste non exhaustive de déséquilibres pouvant être pris en charge par la MTC :

* Système digestif : manque d'appétit, ballonnements, ulcères, brûlures d'estomac, nausées et vomissements, troubles du foie et de la vésicule biliaire, gastrite, colite, diarrhée, constipation, boulimie, anorexie, mauvaise haleine, maladie de Crohn, hoquet, gaz intestinaux, flatulences, aérophagie, digestion difficile ou lourde, hernie hiatale…

* Système circulatoire : frilosité, mains, pieds et nez froids, œdème, enflure, palpitations, arythmies cardiaques, engourdissements, hypotension, hypertension, hémorroïdes, jambes lourdes et douloureuses, varices…

* Système auditif : acouphènes, infections de l'oreille, vertiges et étourdissements, bourdonnements, troubles de l'équilibre, baisse de l'audition, otites…

* Déséquilibres psychologiques : dépression, tristesse, anxiété, angoisse, agitation, nervosité, névrose, hystérie...

* Système respiratoire : asthme, sinusite, rhume, grippe, rhinite, toux, essoufflement, polypes, sinusite...

* Déséquilibres généraux : fatigue, céphalées, migraines, insomnie, réveils fréquents, cauchemars, tics nerveux, stress, …

* Système urinaire : cystite, brûlures, incontinence, énurésie, dysurie, hématurie, urines troubles, colique néphrétique...

* Déséquilibres de l’appareil locomoteur : spasmes musculaires, paralysies, tremblements, hémiplégie…

* Douleurs : rhumatisme, arthrite, périarthrite, lumbago, tendinite, névralgie, cervicalgies et torticolis, douleurs lombaires, sciatique, cruralgie, douleurs musculaires et traumatismes (entorses, syndrome du canal carpien,...).

* Système endocrinien : ménopause, transpiration anormale (abondante, spontanée, nocturne...), anémie, hypothyroïdie, hyperthyroïdie...

* Système oculaire : éblouissements, sécheresse des yeux, myopie, larmoiement, glaucome, blépharite, strabisme, daltonisme, conjonctivite, orgelet...

* Système reproducteur : infertilité, troubles de la libido, dysménorrhée, aménorrhée, règles douloureuses, règles abondantes, mauvais positionnement du fœtus, douleurs des seins, vaginite, problèmes de lactation, kyste, endométriose, fibrome, mycose vaginale, leucorrhée…

* Système dermatologique: acné, eczéma, urticaire, psoriasis, zona, dermatose, furoncles, herpès, prurit…

* Addictions : au tabac, à l’alcool, et aux drogues.


Comment se passe la consultation ?

La durée de la consultation varie de 1h à 1h30.

Le praticien établit un diagnostic énergétique afin d’identifier la ou les causes du déséquilibre de la personne au moment de la consultation.

L’établissement de ce diagnostic énergétique repose sur l’observation, l’interrogation, l’écoute et la palpation du pouls du patient. Une grande part de ce bilan repose sur une discussion avec le praticien quant à la description des différents symptômes qui affectent le patient. De toutes ces informations recueillies, il en fera une synthèse qui lui permettra d’établir son principe d’action.

Le principe d’action définira la technique à employer, la durée de soin appropriée, ainsi que le nombre de séances nécessaires pour traiter les déséquilibres, en fonction de l’âge et de la chronicité du déséquilibre.

Ainsi, le praticien apportera une thérapeutique personnalisée au patient en fonction du déséquilibre observé. En effet, deux personnes qui consultent pour un même problème (maux de tête par exemple) ne se verront pas appliquer le même soin car si les symptômes sont les mêmes, les causes ou déséquilibres les ayant entrainés sont eux, propres à chacune des deux personnes.

Le praticien donnera également à son patient, des conseils sur l'hygiène de vie, le repos, les exercices, la nutrition, la posture et, en général, sur tout facteur qui pourrait influencer son bien-être physique, psychique ou social.


Quel est le tarif ?

Le tarif de la consultation est de 65€.

La médecine chinoise n’est pas remboursée par la sécurité sociale mais la plupart des mutuelles la prennent en charge pour tout ou partie (renseignez vous auprès de votre mutuelle pour savoir si la médecine chinoise et/ou l’acupuncture sont prises en charge).

Voir plus

Thérapie(s)

  • Médecine traditionnelle chinoise
  • Auriculothérapie
  • Ventouses
  • Acupuncture
  • Diététique chinoise

Formation(s)

Institut Chuzhen de Médécine Traditionnelle Chinoise

Médecine Traditionnelle Chinoise (durée : 4 ans) Spécialisation en Acupuncture & Moxibustion, Ventouses, Auriculothérapie et Diététique Chinoise
Photo du thérapeute

Avis

(8 avis)
Hélène G.
19/09/2017 13:36
Très bon praticien. Il est très à l'écoute et rassurant. Il fait un vrai suivi des séances auprès des patients, ce qui est très agréable. A chaque rendez-vous, on ressort en meilleure forme. Pour ma part, c'était la première fois que je consultais un acupuncteur. J'ai pris rdv pour stimuler mon système immunitaire défaillant. En 3 séances, le résultat est très satisfaisant. A noter que, j’étais suivi pour un problème de genou depuis 2 ans par un kiné. Lors de la première séance, je suis ressortie et la douleur avait disparue. Je continuerai à me faire suivre régulièrement et recommande donc vivement ses soins.
Isabelle M.
19/12/2016 18:37
Sérieux, à l'écoute et disponible. N'hésitez pas à le contacter, c'est un vrai Pro!
Alain G.
17/12/2016 19:41
Un grand pro il m'a fait arrêter de fumer en 2 séance sans manque et sans difficulté Il est à l'écoute présent pendant toute la durée ou les aiguilles sont posées C'est vraiment très agréable de connaître un VRAI professionnel dans cette médecine traditionnelle chinoise
Véronique D.
16/11/2016 18:34
Très bons résultats sur capsultite rétractile. A l'écoute, met en confiance, sérieux, disponible
LAURENCE D.
12/11/2016 14:27
Très bon médecin chinois, a l'écoute et efficace.
M. C.
20/10/2016 16:20
Sérieux.
Bidegaray B.
15/06/2016 19:03
Haniya H.
03/06/2016 14:02
Voir plus Laisser un avis
Horaires
Lundi
-
-
Mardi
-
-
Mercredi
-
-
Jeudi
-
-
Vendredi
-
-
Samedi
-
-
Dimanche
-
-