Description de la discipline Psychanalyse

Rédigé par : Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-psychanalyse.jpg

Entrer en analyse pour rencontrer ses conflits inconscients

La psychanalyse est une méthode d’investigation des processus psychiques fondée en Autriche par le neurologue Sigmund Freud, à la fin du 19ème siècle. Elle est à l’origine de la découverte de l’inconscient et s’attache à décrypter les conflits intérieurs du patient grâce à la verbalisation et l’analyse des refoulements. La psychanalyse considère en effet que lorsque nous parlons, nous disons toujours plus que ce que nous croyons dire. La parole du sujet constitue alors le principal matériau thérapeutique pour comprendre un symptôme.


Une séance avec un psychanalyste : pour qui, pour quoi ?

La psychanalyse s’attache à repérer là où l’inconscient s’exprime. La verbalisation durant la séance, les associations d’idées, les lapsus ou le récit des rêves vont permettre de mettre au jour les logiques psychiques inconscientes du patient, dans le but de l’aider à en prendre conscience et à résoudre ses problématiques. La psychanalyse s’intéresse aussi beaucoup aux actes manqués comme étant la preuve de l’existence de désirs inconscients refoulés. Par exemple : rater un train le jour où l’on avait un rendez-vous important ou envoyer un SMS au mauvais destinataire. Il n’est pas possible de déchiffrer seul son inconscient, par définition inaccessible à la conscience. Le rôle du tiers psychanalyste est donc indispensable. Démarrer une analyse part d’une souffrance psychique reconnue par le patient ou d’un souhait de mieux se comprendre. Comme cela a été stipulé par Freud il y a plus d’un siècle, l’objectif de la psychanalyse n’est pas de « guérir » mais de permettre au patient de recouvrer l’énergie « d’agir, de penser et de jouir de l’existence ». Une énergie vitale que les conflits inconscients rendaient captive. Si la plupart des psychanalystes se réclame de Freud, leur pratique peut aussi être enrichie des apports d’autres théoriciens comme Jung, Adler ou Lacan. La thérapie fait l’objet de critiques depuis sa création sur sa longueur et son coût. Contrairement aux thérapies brèves, la psychanalyse ne fixe pas à l’avance de programme de progression. Elle permet cependant de traiter les angoisses, les inhibitions, les tendances dépressives, les troubles sexuels. Elle sera davantage adaptée à la prise en charge des névroses que des psychoses.


Quelques informations utiles sur une séance avec un psychanalyste.

L’analyse en tant que telle porte le nom de « cure » et répond à un protocole précis. En séance, la personne est allongée sur un divan. Elle ne voit pas l’analyste qui est assis derrière elle et parle le moins possible pour ne pas interférer avec l’expression de l’inconscient du patient. Celui-ci est invité à dire tout ce qui lui passe par la tête. C’est le principe de l’association libre. La neutralité bienveillante du thérapeute et la régularité des séances permettent d’établir le cadre nécessaire pour que s’opère le processus de transfert : le patient projette ses émotions et sentiments la figure du thérapeute, indispensable pour libérer les mécanismes psychiques infantiles. Le rôle de l’analyste est d’écouter, d’interpréter le contenu inconscient à partir de ce que raconte le patient et de le guider dans une relecture de son histoire. La psychanalyse repose donc sur la collaboration d’un thérapeute et d’un patient. Si la plupart des thérapeutes ont le plus souvent suivi des études de psychologie ou de médecine, aucun diplôme n’est requis pour se dire psychanalyste. Toutefois, une analyse ne peut déontologiquement être accomplie avec succès que si l’analyste a lui-même été suivi pour sa propre analyse et continu d’être régulièrement supervisé. La psychanalyse est un long cheminement vers soi. Une cure psychanalytique dure généralement plusieurs années mais doit pouvoir s’arrêter sur simple demande du patient.

Tarif

Le coût d’une séance de psychanalyse est variable d’un thérapeute à l’autre et n’est remboursée que si le thérapeute est psychiatre ou médecin conventionné.


Références & ouvrages

Société de psychanalyse freudienne
https://www.spf.asso.fr/

Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/

Site Ooreka - La psychanalyse
https://psychotherapie.ooreka.fr/comprendre/la-psychanalyse

Association Française de Psychanalyse et de Psychothérapie Analytique
 https://www.psychanalyse.asso.fr/

Association Psychanalytique de France
https://associationpsychanalytiquedefrance.org/

Société Psychanalytique de Recherche et de Formation
http://sprf.asso.fr/sprfwp/

Ouvrages
La vie augmentée - Comment la psychanalyse change une vie, de Sabine Callegari, éd. Albin Michel, 265 p., 19 €.
Vocabulaire de la psychanalyse, de Jean Laplanche et Jean-Bertrand Pontalis, éd. Puf, 523 p., 15,50 €.


Psychanalystes dans les 10 plus grandes villes de France