Description de la discipline Massage Métamorphique

Rédigé par : Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-massage-metamorphique.jpg

Revivre sa vie de fœtus

Soin énergétique holistique, ce massage né dans les années 1960 au Québec propose de revivre les étapes clés de sa vie intra-utérine. La particularité du toucher métamorphique est de concerner uniquement les mains, les pieds et le crâne.


Une séance avec un praticien en massage métamorphique : pour qui, pour quoi ?

À la différence des autres techniques, le massage métamorphique touche la tête, les pieds et les mains mais pas le reste du corps, bien qu’il s’agisse d’un soin très globalisant. La pratique n’a pas non plus besoin d’huile de massage. S’il procure un sentiment de bien-être évident, sa vocation dépasse la simple détente et rejoint davantage celle de la réflexologie. Mis au point par le naturopathe canadien, Robert Saint John, le massage métamorphique s’appuie sur des correspondances entre sept points réflexes de la colonne vertébrale et des moments clés du développement du fœtus. Saint John établit également d’autres liens avec des points sous les pieds, sur les mains et sur la tête. Le massage s’inspire également de la philosophie ayurvédique qui postule l’existence d’un dosha de naissance (un type de constitution dominant), qui détermine l’énergie vitale physique et mentale. Le massage métamorphique lève les blocages énergétiques apparus dès la gestation afin de libérer le potentiel d’autoguérison. Ses bienfaits sont profonds : dépasser une situation, accéder à ses ressources intérieures, lâcher prise avec le passé mais aussi entreprendre une démarche de développement personnel, apaiser la mémoire d’une naissance difficile ou soulager l’anxiété durant la grossesse.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en massage métamorphique.

Le soin consiste en des pressions légères, similaires aux pressions sur les méridiens de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC). Le toucher métamorphique emprunte à l’acupuncture, l’ostéopathie et la réflexologie. Le praticien travaille environ 20 minutes sur chaque pied pour l’enracinement et l’ancrage dans le réel, 5 minutes sur chaque main pour la créativité et le relationnel puis 10 minutes sur la tête pour nourrir l’ouverture et la compréhension. Cinq séances au moins sont souvent nécessaires. Les praticiens en massage métamorphique peuvent être naturopathes, somatothérapeutes, réflexologues, praticiens de MTC. Les formations sont privées, variées et relativement courtes. On se tournera de préférence vers un professionnel de la santé naturelle, capable de proposer un accompagnement bienveillant et pas seulement une technique manuelle acquise en quelques jours.

Formation

Comme son nom le laisse supposer, le massage métamorphique induit une métamorphose profonde. Puissamment transformateur, le massage métamorphique doit être proposé par des praticiens solidement formés à la relation d’aide car le soin invite à revisiter la vie prénatale. Aussi appelé « prénatothérapie », il fait partie d’une approche holistique plus large, nommée méthode ou technique métamorphique. La formation intègre des clés philosophiques globales, une connaissance des émotions de la grossesse pour la mère et pour l’enfant in utero, des notions spécifiques comme « l’empreinte de naissance » ainsi que le toucher métamorphique à proprement parler. En s’appuyant sur une lecture énergétique des cellules afin d’éliminer les tensions physiques comme psychiques, le massage métamorphique se concentre sur trois zones : les mains, les pieds et la tête. Les manœuvres et la posture de soutien émotionnel indispensables s’acquièrent lors d’un stage d’une journée qui se veut accessible à tous.


Références


Les praticiens en massage métamorphique dans les 10 plus grandes villes de France


Bien-être
Gestion des émotions
Stress & anxiété