Description de la discipline Massage Bébé

Rédigé par : Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-massage-bebe.jpg

Le massage bébé : un geste universel

Aussi relaxant que pour un adulte, le massage bébé est une bulle de bien-être riche en bienfaits tant pour apaiser les moments de crise que pour favoriser son développement et nourrir le lien parent-enfant.


Une séance avec un praticien en massage bébé : pour qui, pour quoi ?

Après neuf mois bien au chaud dans le ventre maternel, le nourrisson découvre un monde extérieur froid, lumineux et bruyant. Cette masse d’informations sensorielles peut avoir tendance à le surstimuler. Pour éviter que la stimulation de son nouvel environnement se transforme en stress, il est recommandé de masser son bébé. Le massage nourrit le lien d’attachement, ce qui contribue à sécuriser votre tout-petit. Un toucher enveloppant l’aide à calmer ses pleurs et contribue à développer ses facultés motrices. Le contact doux permet aussi de réguler sa respiration et sa fréquence cardiaque. Le massage est surtout une préparation idéale au sommeil.
Le massage bébé est particulièrement recommandé en cas de colique, de constipation, de tensions musculaires ou de poussées dentaires. Il peut être intéressant de parler au pédiatre de l’envie de masser son bébé ; il vous conseillera au mieux. Des praticien(ne)s spécialisé(e)s en massage bébé proposent des séances mais également des ateliers pour apprendre à pratiquer soi-même les gestes les plus efficaces. Il est important cependant de faire confiance à son intuition pour ressentir ce dont son bébé a besoin dans l’instant. Le massage établit une communication précieuse avec son bébé. Dans de nombreuses traditions du monde, les jeunes enfants sont massés pour leur bien-être.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en massage bébé.

Le massage bébé est conseillé dès les jours qui suivent la naissance, sans âge maximum. En séance chez le ou la praticien(ne) du massage bébé, le soin n’excède pas 15 minutes afin de ne pas le fatiguer. Ce massage est pratiqué dans une pièce idéalement chauffée à 25 degrés et le parent reste évidemment présent aux côtés de son enfant. Le massage est effectué à l’aide d’une huile végétale neutre, mélangée à un lait pour le corps, par exemple. Le moment le plus approprié sera éloigné des temps de repas. À la maison, le massage sera plutôt le bienvenu à la sortie du bain. Il n’y a pas de protocole strict, mais généralement le massage débute par les pieds puis les mollets, le dos, le sacrum, la nuque, le ventre et les bras jusqu’au bout des doigts. Si le bébé se montre grognon, pas d’inquiétude, on pourra simplement démarrer par la tête pour un effet calmant plus grand. Le praticien accompagne ses gestes de contacts verbaux et veille à regarder le bébé dans les yeux afin de surveiller ses réactions. Le papa ou la maman peuvent intervenir pour essayer, à leur tour, quelques manœuvres. Le rendez-vous est souvent l’occasion de s’initier au massage pour l’intégrer dans les soins quotidiens.


Références & Ouvrages

Association Française de Massage pour Bébé
http://www.massage-bebe.asso.fr/les-bienfaits-du-massage-pour-bebe,2

International Association of Infant Massage
https://www.iaim.net/languages/french/

Ouvrages
Le guide des massages de bébé, de Sophie Dumoutet, éd. Larousse, 127 p., 9,95 €.
Le massage des bébés, de Wendy Kavanagh et Sarah Shears, éd. Le Courrier du Livre, 112 p., 17 €.
Le massage des bébés - Bien-être et harmonie dans la relation parents-enfants, de Vimala McClure, éd. Sand, 239 p., 19,95 €.


Les praticiens en massage bébé dans les 10 plus grandes villes de France


Bien-être
Maux de ventre
Sommeil