Description de la discipline Chiropratique

Rédigé par : Marie Courtneau, Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-chiropratique.jpg

La chiropratique ou chiropraxie : Corriger les mauvais positionnements des vertèbres.

La chiropraxie ou chiropratique est une médecine manuelle, reconnue par l'OMS et légalisée en France depuis 2002. Elle vise à prévenir et traiter les troubles de l'appareil neuro-musculo-squelettique et en particulier de la colonne vertébrale. Un chiropracteur repère les mauvais positionnements des vertèbres et les corrige par des manipulations précises et très rapides sur la zone à traiter. D'où les fameux craquements que l'on peut entendre : ils correspondent en fait à la libération de bulles de gaz (azote) emprisonnées dans l'articulation. D'après la chiropraxie toute perturbation de la colonne vertébrale entraverait l'influx nerveux, ce qui aurait des répercussions sur la santé en général.


Une séance avec un chiropraticien-chiropracteur : pour qui, pour quoi ?

Officiellement, la chiropratique-chiropraxie s’adresse à tous aussi bien les nourrissons (moins de six mois) que les enfants, les adolescents, les adultes, les femmes enceintes et les personnes âgées. Les lombalgies aiguës (douleurs du bas du dos non liées à une infection ou un traumatisme) sont le domaine d’intervention le plus fréquemment cité et étudié pour la chiropratique-chiropraxie. En pratique de nombreuses douleurs du dos sont du ressort de la chiropratique-chiropraxie – tout comme de l’ostéopathie - et permettent une réponse non chirurgicale et non médicamenteuse à des troubles fréquents et très invalidants.. La chiropratique-chiropraxie pourrait avoir une action indirecte sur d’autres troubles (digestifs, circulatoires, respiratoires, ou nerveux). Cependant, par rapport à l’ostéopathie, la chiropratique-chiropraxie serait moins douce (manipulations forcées) selon…les ostéopathes. 

Il existe en effet, certaines contre-indications : cancer, tumeur, hématome, fracture aiguë et infection, ostéoporose, hernie discale franche, syndrome de la queue de cheval (compression des nerfs de la partie terminale de la moelle épinière). Si vous avez un état vasculaire fragile, il faut être également prudent et ne pas manipuler les vertèbres cervicales, où passent des artères importantes. Certains rares cas de complications ont été rapportées (accidents vasculaires cérébraux, fractures vertébrales, atteintes nerveuses). Contrairement aux ostéopathes qui doivent obtenir un avis médical avant la manipulation des cervicales, ce n’est pas le cas des chiropraticiens-chiropracteurs. Les chiropraticiens-chiropracteurs peuvent aussi avoir recours à des « outils » (table de flexion-distraction pour tracter la colonne lombaire par exemple).

Chiropratique et monde animal

La chiropraxie animalière a débuté outre-Atlantique au cours des années 1970 dans l’univers des courses hippiques. Cousine de l’ostéopathie, la technique soulage les troubles locomoteurs du cheval dont les muscles et les articulations sont extrêmement sollicités. La chiropraxie s’est développée pour répondre aux besoins canins car, même sans activité de compétition, les chiens peuvent connaître des troubles ostéo-articulaires qui affectent leur énergie et leur joie de vivre. Le praticien intervient au niveau des hanches, du bassin, de la colonne vertébrale, de l’épaule ou encore des pattes, sans douleur et de manière non-intrusive. Il intervient également chez les chats sur les mêmes zones pour des problèmes de mobilité courants avec l’âge ou après une chute. La chiropraxie est également pertinente en cas de système digestif bloqué avec constipation ou diarrhée. Son champ d’action mécanique est bénéfique à tout l’équilibre émotionnel et nerveux de l’animal.


Quelques informations utiles sur une séance avec un chiropraticien-chiropracteur

Avec qui

On compte environ 700 chiropraticiens-chiropracteurs en France (contre 70 000 aux Etats-Unis). La formation des chiropraticiens-chiropracteurs est la même partout dans le monde et requiert six années d’études.

Déroulement d’une séance

Après vous avoir interrogé sur vos troubles, votre état général et vos antécédents, le chiropraticien-chiropracteur procède à un examen physique détaillé des zones douloureuses, évalue votre posture et peut éventuellement vous demander de réaliser des radiographies ou examens de laboratoires. Il estime ensuite les éventuelles contre-indications aux manipulations. S’il n’y en a aucune, il peut alors effectuer les premières manipulations. Le patient est généralement allongé et le chiropraticien-chiropracteur puise parmi la centaine de techniques pour corriger l’alignement de la colonne vertébrale et ainsi réduire la douleur. Quelques séances de suivi sont souvent proposées pour vérifier que la colonne reste bien alignée.

Tarifs

La première séance est plus longue que les suivantes (qui durent 15 à 30 minutes). Cinq à dix séances seraient souvent nécessaires (variable selon le patient et le praticien). Une séance de chiropratique-chiropraxie coûte entre 40 et 80 euros. Non remboursée par l’assurance maladie, certaines mutuelles la prennent en charge.


Références & Ouvrages

Fédération mondiale de chriopratique 
https://www.wfc.org/website/index.php?option=com_content&view=article&id=90&Itemid=110&lang=fr

Institut franco-européen de chiropraxie
https://www.ifec.net/la-chiropraxie/

Association française de chiropraxie
http://www.chiropraxie.com/techniques/ 
http://www.chiropraxie.com/formation/

Ouvrage
L’approche chiropratique : tout simplement santé !, d'André-Marie Gonthier, éd. Nouvelles, 155 p., 43 €.


Les chiropraticiens-chiropracteurs dans les 10 plus grandes villes de France


Maux de dos
Maux de ventre
Sport
Troubles de la circulation
Troubles musculaires
Troubles ORL