Description de la discipline Musicothérapie

Rédigé par : Lucile de La Reberdière
description-de-la-discipline-musicotherapie.jpg

Stimuler l’expression de soi

Employée d’abord comme une technique de relaxation, la discipline a beaucoup évolué depuis son développement dans les années 70. Aujourd’hui, on recourt à la thérapie par la musique pour restaurer les fonctions intellectuelles et cognitives en cas de handicap ou de maladie.


Une séance avec un musicothérapeute : pour qui, pour quoi ?

L’imagerie médicale décrit assez bien comment la musique agit sur le cerveau, activant tant la sphère émotionnelle que celle en charge des apprentissages. Lorsqu’il existe un déficit de la mémoire ou de la parole, comme c’est le cas des maladies neurodégénératives, la mélodie opère comme un langage différent des autres, que le cerveau sait reconnaître, comprendre et même retenir. L’utilisation de la musique en thérapie est une pratique d’aide et d’accompagnement ou de rééducation des personnes présentant des troubles relationnels, de communication, sensoriels, physiques ou neurologiques. Elle est recommandée en cas de blocages psycho-sociaux, d’anxiété invalidante, pour les adultes ou les enfants victimes de maltraitance, les personnes en fin de vie ou souffrant de handicap mental. Ses bienfaits sont également prouvés auprès de patients atteints de la maladie d’Alzheimer.


Quelques informations utiles sur une séance avec un musicothérapeute.

La musicothérapie comprend de nombreuses approches. Toutefois, deux techniques prédominent. La technique « active » invite la personne à produire de la musique grâce à des outils mis à sa disposition : chanter, improviser, faire résonner une partie de son corps ou encore taper sur des objets sonores. La technique « réceptive » propose d’écouter une séquence de 20 à 45 minutes, composée d’un enchaînement musical « en U » : stimulant-relaxant-stimulant. La musicothérapie s’associe naturellement à d’autres spécialités comme la peinture ou l’écriture. Les séances peuvent se dérouler en groupe ou en individuel. Elles sont menées par des professionnels dont la formation dure 3 ans, dont des enseignements pratiques et théoriques en psychologie, neuropsychologie, psychiatrie, psychopathologie, neurophysiologie de la musique et développement personnel. Le musicothérapeute est un professionnel de santé qui intervient dans les hôpitaux, les centres médico-sociaux, au sein d’associations ou en cabinet. Plusieurs universités en France délivrent le diplôme de musicothérapie, agrées et référencés par la Fédération Française de Musicothérapie.


Références & Ouvrages

Association Française de Musicothérapie
https://www.afm-musicotherapie.org/

Société Française de Musicothérapie
https://francemusicotherapie.fr/la-musicotherapie/definition/

Association de Musicothérapie Applications et Recherches Cliniques
http://www.musicotherapie-amarc.org/

Fédération Française de Musicothérapie
https://www.musicotherapie-federationfrancaise.com/musicotherapeute/

Ouvrages
Tout savoir sur la musicothérapîe - L'art-thérapie à dominante musicale, de Richard Forestier, éd. Favre, 350 p., 23,30 €.
La musicothérapie, de Edith Lecourt, éd. Eyrolles, 222 p., 12 €.


Musicothérapeutes dans les 10 plus grandes villes de France