Description de la discipline Somatothérapie

Somatothérapie : soigner l’âme par le corps

La somatothérapie, comme l’indique son étymologie, consiste à guérir par le corps (soma, en grec ancien) et plus précisément par le toucher.  C’est avec la technique du massage que le praticien permet à son patient de prendre conscience de son corps et des blocages émotionnels qui sont ancrés en lui – car esprit et corps sont les deux faces d’une même médaille. En soignant le corps, le somatothérapeute s’applique donc à guérir l’esprit.

La somatothérapie prétend être une thérapie du corps. Elle n’a pas seulement pour objectif le bien-être, mais d’identifier et d’éliminer des problèmes psychologiques déjà somatisés, c’est-à-dire qui se traduisent effectivement par des douleurs physiques.

Le terme « psychosomatique », dû au psychiatre Johann Heinroth, date de la fin du XIXe siècle. La médecine cherchait alors à comprendre comment les maux de l’esprit pouvaient devenir ceux du corps. Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyse et Georg Groddeck, l’un de ses précurseurs, ont amorcé la recherche sur la somatisation, c’est-à-dire la répercussion des maux de l’esprit sur ceux du corps, dès le début du XXe siècle.

En 1962, Pierre Marty, médecin et psychanalyste, fonde l’école de psychosomatique de Paris dont sont issues les thérapies psychocorporelles, désormais appelées « psychosomatothérapies », selon le terme élaboré par Richard Meyer, fondateur de l’Eepssa, (école européenne de psychothérapie socio et somatoanalytique).


Une séance avec un somatothérapeute : pour qui, pour quoi ?

Le somatothérapeute a pour but d’écouter et d’accompagner le patient afin qu’il évacue ses souffrances. La somatothérapie est adaptée à toute personne souffrant de mal-être.

Aussi, vous pouvez avoir recours à cette thérapie pour résoudre des problèmes profonds, ou si vous sentez que certaines douleurs physiques correspondent à des angoisses, des malaises, des obsessions ou des blocages psychologiques.

Mais la somatothérapie est également à recommander si vous traversez une période d’anxiété, de dépression ou d’angoisse, que vous n’arriviez plus à affronter la vie quotidienne ou à trouver un équilibre dans votre vie.


Quelques informations utiles sur une séance avec un somatothérapeute.

Avec qui ?

Le somatothérapeute utilise une approche pluridisciplinaire qui emprunte d’autres techniques thérapeutiques agissant sur le corps, mais aussi l’esprit : hypnose, gestalt, massages, méditation – entre autres. Toutes les pratiques établies qui peuvent faire progresser le patient méritent l’intérêt, tant pour le praticien que pour le patient.

De son côté, l’aspect psychanalytique de la démarche thérapeutique permet de diagnostiquer avec précision les problèmes et les attentes du patient, afin de savoir quelle méthode de soins la plus adéquate.  

Déroulement d'une séance

La séance débute par un quart d’heure d’entretien environ, afin de comprendre les attentes du patient, ses douleurs, et ce qu’il estime devoir être guéri en lui.  

A partir de cet entretien seront définies les modalités de la thérapie : les outils, les méthodes. Chaque patient est différent, et donc chaque accompagnement le sera aussi. Les séances se terminent par une phase de repos, qui suit le massage, de façon à ce que le patient puisse sentir la différence et les progrès de sa guérison.  

Chaque séance dure entre trois quarts d’heure et une heure, toutes les deux semaines au moins. Certaines séances peuvent être plus longues, ou plus rapprochées. Tout dépend de la disponibilité du patient, des méthodes et des outils employés, ainsi que de l’approche du praticien lui-même.  

Tarifs 

Le prix peut varier entre 40 et 60 euros suivant le thérapeute. Des séances plus longues, jusqu’à 2h de temps, peuvent également être proposées.


Somatothérapeutes dans les 10 plus grandes villes de France