Description de la discipline Tipi description-de-la-discipline-tipi.jpg

Se libérer des peurs inconscientes grâce à la mémoire du corps

Liée aussi bien à la personnalité d’un individu qu’à son humeur du moment, comme à l’environnement dans lequel il se trouve, l’émotion constitue une expérience complexe et fondamentale de son état de santé. Du latin emovere qui signifie « en mouvement », l’émotion est un état passager, en réaction à une situation. Mais parfois, la vague émotionnelle est trop forte : au lieu de ne faire que passer, elle se fixe et emprisonne celui ou celle qui la ressent. C’est le cas notamment des émotions négatives et, en premier lieu, de toutes les formes de peurs, indirectement rattachées à la peur ultime de la mort. Phobies, colère, angoisses, inhibition handicapent la vie quotidienne et deviennent pathologiques lorsqu’elles sont récurrentes. Tipi est l’acronyme de Technique d’Identification Sensorielle des Peurs Inconscientes. La méthode propose de se libérer d’une émotion négative en déprogrammant les sensations corporelles qui lui sont associées.


Une séance avec un praticien de la méthode Tipi : pour qui, pour quoi ?

En méthode Tipi, on considère que le corps possède une mémoire. L’approche s’appuie sur de nombreuses études en biologie ainsi qu’en neurologie et pose qu’un traumatisme laisse une empreinte cellulaire. Pour le fondateur de la méthode Tipi, Luc Nicon, « toute émotion perturbatrice a pour origine la peur de mourir ». Une angoisse souvent née en même temps que nous, le jour de notre naissance ou durant la période fœtale, et qui rejaillit plus tard à travers des affects spécifiques. Peur de parler en public, peur du vide, peur du conflit, claustrophobie, peur de prendre l’avion, peur de l’engagement, peur de rougir, peur de perdre le contrôle de soi avec ses enfants ou au travail… Parce qu’elles trouvent leur origine dans les cellules, ces peurs peuvent être désactivées en sollicitant la mémoire du corps, dotée de sa propre capacité d’auto-guérison. Développée il y a quelques années par un ancien conseiller pédagogique en milieu scolaire, confronté au stress des élèves, la méthode Tipi part du principe qu’on a tendance à rechercher des explications intellectuelles aux difficultés alors que les sensations amènent directement à l’origine de nos peurs. Contrairement à d’autres thérapies essentiellement verbales, où le patient commente mentalement ses propres ressentis, la méthode Tipi s’attarde sur ce que le corps ressent physiquement, court-circuitant le cortex cérébral. Elle s’adaptera particulièrement bien aux personnes souhaitant une thérapie courte, concrète, aux résultats rapides.


Quelques informations utiles sur une séance avec un professionnel Tipi.

Avec qui

En cabinet, la méthode Tipi est souvent pratiquée par des psychologues ou des coaches.

Déroulement d’une séance

La séance avec un thérapeute en méthode Tipi se déroule en 4 étapes précises : d’abord, définir l’émotion négative et la réaction problématique qu’elle amène. Puis, retourner dans le souvenir et porter son attention sur les sensations physiques présentes dans le corps, parfois très déconnectées de l’émotion en tant que telle : mains moites, souffle court, sensation de jambes coupées, de tête prise dans un étau, nausées, montée de chaleur, démangeaisons etc. La troisième phase est une hypnose courte, de quelques secondes à trois minutes, pour laisser ces sensations évoluer et se transformer d’elles-mêmes. Ce moment nécessite d’accepter la plongée sensorielle, même si elle fait peur. Il s’agira d’observer ce qui se passe sans commenter, ni s’identifier à ce qui arrive. Enfin, le quatrième temps est un temps de repos puis de retour à la situation d’origine : on retourne dans la situation désagréable de départ pour constater la différence. Pour le fondateur de la méthode Tipi : « dans 90% des cas, l’émotion est régulée définitivement »

Pour fonctionner, le thérapeute en méthode Tipi va demander au patient un souvenir précis, au cours duquel la peur qui pose problème s’est manifestée. Cela peut être un événement ponctuel ou un cas de figure régulier. Le travail se fera les yeux fermés, le regard tourné vers l’intérieur, à l’écoute des sensations, sans jugement. Puis une hypnose rapide permettra un lâcher-prise, indispensable pour déprogrammer le lien émotion / réaction. Bien que nous ne soyons socialement pas très habitués à nous connecter au corps et bien qu’il puisse être stressant d’accepter de travailler à partir de nos peurs et de nos gênes, la méthode Tipi est sans effets secondaires néfastes. Mieux, elle peut même être pratiquée seul(e), grâce à des formations à la méthode Auto-Tipi. Les témoignages évoquent tous la simplicité de la méthode Auto-Tipi qui n’exige qu’une seule chose : laisser faire, ne rien vouloir. La méthode Auto-Tipi permet d’être autonome et de l’appliquer à tout moment, dès que la peur surgit.

Tarif

La méthode Tipi est un outil généralement intégré par le thérapeute à une séance d’accompagnement psychologique plus global. Les prix et les durées sont donc variables d’un thérapeute à l’autre.

Références

Principes de santé 
https://www.principes-de-sante.com/traitements/se-debarrasser-des-emotions-negatives-la-methode-tipi-par-le-corps-et-sans-paroles

Site Tipi.pro
https://tipi.pro

Association Tipi Humanity
http://tipihumanity.org/

Ouvrages
Revivre sensoriellement, de Luc Nicon, éd. Emotion Forte, 178 p., 21 €.
La révolution TIPI - Régulez vos émotions, dépassez vos blocages, de Luc Nicon, Leduc.s éditions, 256 p., 7,90 €.


Professionnels Tipi dans les 10 plus grandes villes de France