Articles

Ventouses : une science très sérieuse

publié le 20/04/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Ventouses : une science très sérieuse

On se souvient du champion de natation Michael Phelps au JO de Rio en 2016, le dos bardé de cercles mauves. Derrière cette pratique en vogue, nommée « cupping » outre-Atlantique, des millénaires de bienfaits grâce aux ventouses.


Depuis Hippocrate (médecin grec, né vers 460 avant J.-C.) jusqu’à Gwyneth Paltrow (star américaine fondatrice d’un site de bien-être en 2008), la médecine des ventouses est une pratique ancestrale, passée du rang de « médecine de grands-mères » à celui de tendance détox spectaculaire. Mais derrière l’effet de mode, un savoir ingénieux pour nettoyer le corps et lutter contre de nombreux troubles inflammatoires.

La médecine chinoise n’en fait pas tout un plat

Toujours très utilisées en Médecine traditionnelle chinoise, les ventouses s’utilisent seules ou en complément d’une séance d’acupuncture et de traitements de pharmacopée. Le mécanisme est simple : en provoquant une aspiration du flux sanguin, la ventouse génère une décompression localisée. La zone est décongestionnée et les toxines plus vite évacuées. Selon son positionnement, la ventouse stimule aussi certains points d’acupuncture. Son action énergétique aide à venir à bout de nombreux maux : douleurs de dos, rhumatismes, asthme, bronchite, constipation, tendinites, insomnies, migraines.

Flambées ou à pompe

Il existe deux types de ventouses. On trouve la ventouse « à chaud », traditionnelle, qui consiste à faire un vide d’air avec la flamme d’une allumette juste avant de la poser, et la ventouse « à froid » dont le vide d’air se fait à l’aide d’une pompe. Sans douleur, elle provoque une sensation de pincement et d’échauffement de la peau. Les marques rondes, laissées par les ventouses sont le signe que la technique de détoxination a fonctionné. Elles disparaissent d’elles-mêmes plus ou moins rapidement selon les personnes : en quelques heures ou jusqu’à deux semaines. Naturelle et sans danger, elle peut être pratiquée facilement mais nécessite l’expertise d’un professionnel pour des résultats probants : médecin, infirmier, ostéopathe ou naturopathe, par exemple.

Sources
• Se soigner par les ventouses, ça marche toujours !, Notre temps
https://www.notretemps.com/sante/medecine-douce/se-soigner-ventouses-marche-toujours,i157645

• Les ventouses, une efficacité ciblée, Alternative Santé
https://www.alternativesante.fr/therapies/les-ventouses-une-efficacite-ciblee


Trouver un praticien en ventouses près de chez moi
Douleurs articulaires
Maux de dos
Maux de tête
Maux de ventre
Sommeil
Troubles musculaires
Troubles ORL