Description de la discipline Neurofeedback description-de-la-discipline-neurofeedback.jpg

Apprenez à votre cerveau à s’auto-réguler quand il surchauffe

Le neurofeedback est une technique d’entraînement cérébral. Elle s’appuie sur les recherches des neurologues américains, Joseph Kamiya et Neal Miller, lesquels ont mis en lumière, dès les années 1960-70, la capacité de contrôle d’un sujet sur l’émission de certaines de ses ondes cérébrales. Le principe du neurofeedback repose sur la mesure de l’activité bioélectrique du cerveau à l’aide d’un logiciel, afin de réguler le système nerveux. Non-invasif, le neurofeedback agit comme une rééducation des troubles psychologiques, basée sur la participation consciente du patient.


Une séance avec un praticien en Neurofeedback : pour qui, pour quoi ?

Notre cerveau émet naturellement des ondes électriques qui, selon leur fréquence, caractérisent nos états mentaux. Par exemple, dans un état calme et détendu, c’est l’onde Alpha qui domine, alors qu’en phase de vigilance, c’est plutôt l’onde Bêta. Les personnes atteintes de troubles du déficit de l’attention ou d’autisme souffrent d’un stress, consécutif à une activité cérébrale intense. Le neurofeedback va rééquilibrer cette activité mentale en bridant certaines ondes et en en stimulant d’autres, grâce à des exercices audio. Un électroencéphalogramme (EGG), posé sur la tête du patient, mesure son activité cérébrale et ses variations. Lorsque l’activité électrique du cerveau atteint un seuil limite, le logiciel émet un signal - ou feedback - qui informe le cerveau de son état. Ce dernier s’auto-régule en réponse à ces signaux. Le neurofeedback améliore la qualité des interactions sociales, les déficits de communication, l’estime de soi et l’empathie. Il réduit colère, anxiété et sautes d’humeur. Parce qu’il diminue l’agitation, il représente aussi une piste de traitement intéressante face à l’insomnie, le stress, la dépression, l’épilepsie, les addictions et les problèmes de concentration.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en Neurofeedback

Avec qui

La technique neurofeedback est utilisée par tout psychopraticien formé à l’utilisation du logiciel. Il s’agit du système informatisé NeurOptimal. Sur deux niveaux, la formation, dispensée au sein de structure variées, enseignent les principes de base de la méthode, la pose des électrodes, le contrôle du signal et les mécanismes du cerveau. Le tout sur une durée d’environ une semaine. Le neurofeedback doit être appréhendé comme un outil, proposé dans le cadre de la relation d’aide. Son usage en séances étant libre, il est important de vérifier les références du praticien et de l’interroger sur son approche.

Déroulement d’une séance

Après un court entretien, le patient est confortablement installé dans un fauteuil avec un casque audio. Le thérapeute positionne des électrodes sur le haut du crâne - reliés au logiciel de contrôle - et la personne est invitée à se détendre à l’écoute d’une bande musicale. Lorsqu’un pic d’activité neuronale est détecté, une micro-interruption du son intervient, agissant comme un signal réflexe auprès du cerveau. Le patient ne fournit aucun effort et observe en temps réel la capacité de son cerveau à s’adapter aux alertes. Un système de renforcement positif qui compte pour une large part dans l’efficacité de cette technique expérimentale, elle-même fondée sur la plasticité des cellules nerveuses et son rôle dans les apprentissages tout au long de la vie. L’exercice dure environ 30 minutes, intégré à une consultation complète.

Tarif

Le prix d’une séance varie selon les psychopraticiens.

Références

Association pour la Diffusion du Neurofeedback en France
https://www.adnf.org/

The International Society for Neurofeedback and Research
https://www.isnr.org/

EEG Info Europe
https://www.eeginfo-neurofeedback.fr/neurofeedback/le-neurofeedback/quest-ce-que-le-neurofeedback.html

Ouvrage
Le neurofeedback dynamique - Quand notre cerveau apprend à mieux se réguler, de Corinne Fournier et Pierre Bohn, éd. Dangles, 320 p., 24,35 €.


Praticiens en neurofeedback dans les 10 plus grandes villes de France