Description de la discipline Relaxation description-de-la-discipline-relaxation.png

La relaxation, science de la détente

La relaxation renvoie à un état de détente globale, le plus souvent acquis par le biais de techniques de respiration et de visualisation. Le terme englobe un panel de méthodes et exercices variés, qui visent à prendre conscience des tensions physiques ou mentales existantes afin d’apprendre à les relâcher. La relaxation telle qu’on l’entend aujourd’hui puise dans des courants d’influences diverses, telles que la psychologie ou la méditation. Pratiquée régulièrement, la relaxation permet d’améliorer la qualité de vie et possède des bénéfices santé avérés.


Une séance avec un praticien en relaxation : pour qui, pour quoi ?

La relaxation doit être comprise comme un principe thérapeutique. Aussi devrait-on plutôt parler de « techniques de relaxation » tant son champ couvre une diversité de pratiques. Toutes ont en commun un objectif : induire une décontraction du corps et de l’esprit en réduisant le niveau d’alerte ainsi que la tension nerveuse et musculaire. Le premier à avoir structurer la notion de relaxation dans un protocole séquencé est le psychiatre et neurologue allemand J.H Schultz, avec son « training autogène » en 1932. Si l’usage de l’hypnose est fréquent dans les milieux psychanalytiques depuis la fin du XIXème siècle, lui pose que la décontraction est la clé de toute thérapie. Il souhaite proposer une alternative aux thérapies longues et rendre le patient autonome grâce à des exercices d’auto-induction. Si le training autogène reste employé de nos jours, il a surtout servi de terreau à de nombreuses techniques de relaxation. La sophrologie, fondée dans les années 1960, la méditation, rapportée d’Inde dans les années 1970, ou plus récemment, l’auto-hypnose et la cohérence cardiaque, constituent autant de pratiques reconnues pour évacuer le stress en quelques instants, seul ou avec l’aide d’un thérapeute. La relaxation s’adresse à tout un chacun, confronté à des problèmes de stressphobiesdouleurs ou insomnie. Elle offre, en outre, un excellent outil de connaissance de soi.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en relaxation.

La grande diversité des techniques proposées aujourd’hui dans les cabinets de thérapeutes ne permet pas de définir une seule manière de pratiquer la relaxation. Toutes s’appuient néanmoins sur l’attention portée aux sensations du corps par un travail combiné sur l’observation consciente et la respiration. L’idée ? Mettre à distance la tension ou l’émotion négative en se concentrant sur le rythme du souffle de manière pragmatique : l’air frais qui entre par les narines et l’air chaud qui en ressort, par exemple. On trouve le plus souvent des séances de relaxation guidée par la voix du thérapeute. Le patient est invité à s’asseoir confortablement (ou à s’allonger sur un tapis) et à fermer les yeux. Il respire librement en passant en revue mentalement les différentes zones de son corps, sans commentaire, ni jugement. La respiration s’amplifie pour agir directement sur le rythme cardiaque et la circulation sanguine. On pourra utiliser des visualisations symboliques (l’image d’un lac calme pour figurer la sérénité) voire la « futurisation » pour projeter un scénario positif face à une peur précise (intervention chirurgicale, peur de l’avenir). En apparence passive, la relaxation nécessite l’implication consciente du patient, seul moyen de permettre l’évacuation complète de l’angoisse, le relâchement profond, le repos et finalement le mieux-être. Si de nombreux modules de relaxation gratuits sont disponibles sur internet ou via les applications mobiles, seul l’accompagnement d’un professionnel permet de comprendre l’origine d’un blocage et de le lever. Les psychologues, sophrologues et praticiens peuvent proposer des méthodes de relaxation, en fonction de leur spécialisation.

Tarif

Selon la problématique personnelle et le type de thérapie choisie, la durée et le nombre de séance ainsi que leur prix sera variable. 


Praticiens en relaxation dans les 10 plus grandes villes de France