Articles

L’acupuncture et l’homéopathie contre l’arthrose

publié le 12/04/2018
L’acupuncture et l’homéopathie contre l’arthrose

Nos sociétés, avec leur espérance de vie élevée et leur mode de vie sédentaire, sont plus que jamais touchées par l’arthrose, le fléau des articulations. Si la phytothérapie reste la référence en termes de soin, il existe cependant d’autres traitements de fond, l’homéopathie et l’acupuncture en tête.


L’arthrose, mal du siècle

L’arthrose, appelée encore l’arthropathie dégénérative chronique, est une maladie qui touche les articulations. Elle se manifeste le plus souvent entre 40 et 50 ans, mais il arrive régulièrement qu’on en soit atteint dès la trentaine, voire la vingtaine. L’arthrose touche :

- Les hanches
- Les poignets
- Les coudes
- Les genoux
- Les articulations des pieds et des mains

Lorsqu’elle donne lieu à une inflammation, l’arthrose prend le nom d’arthrite. Première des maladies rhumatismales, l’arthrose est due à un usage trop intense des articulations – à cause d’une mauvaise posture le plus souvent, d’un surpoids ou d’un mode de vie trop sédentaire. Elle peut être aggravée par l’hérédité et l’âge. Elle se manifeste par des douleurs, des raideurs, une hypersensibilité ou un gonflement de l’articulation.

C’est au médecin qui revient d’en établir le diagnostic, qui est ensuite confirmé par radiographie. Mais la médecine allopathique ne peut pas faire grand-chose contre cette maladie dégénérative : au mieux, vous obtiendrez une ordonnance pour des anti-inflammatoires et des antalgiques qui apaiseront la douleur. Mais apaiser ne remédie pas au mal.

D’autres méthodes pour soigner l’arthrose ?

L’homéopathie est utilisée régulièrement pour soigner l’arthrose. Les remèdes traditionnellement employés sont Sulfur iodatum, Thuya, Sulfur, Medorrhinum.

Une cure plus régulière est recommandée : Actea spicata pour les doigts ; Natrum sulfuricum pour la hanche ; Radium bromatum pour les douleurs cervicales et pour les vertèbres lombaires.

Il va sans dire que, même si l’homéopathie est réputée pour son innocuité, prendre les traitements et les doses les mieux adaptées se fait sous le contrôle d’un professionnel, avec lequel vous entretenez une relation de confiance.

D’autre part, l’académie de médecine a rendu un avis positif en 2013 sur l’usage de l’acupuncture pour remédier à l’arthrose, notamment pour les douleurs rachidiennes, et particulièrement pour le rachis cervical.

L’arthrose du genou est plus problématique, souvent due à une surcharge pondérale. Là encore, ôter le symptôme qu’est la douleur n’abolit pas le mal. Mais il vous reste encore la posturologie, pour améliorer votre maintien et cesser de trop faire jouer vos articulations, et bien entendu la phytothérapie, pour régénérer, tant que c’est possible, vos cartilages.


Gary Laski


Trouver un homéopathe près de chez moi
Trouver un acupuncteur près de chez moi